Suivez-moi

Pour recevoir les derniers articles par courriel

Une application GRATUITE pour faire de belles découvertes lors de vos voyages

Derniers articles

Un rabais avec airbnb

Quoi faire en Indonésie sur Bali et Lombok

Bali… J’y rêvais depuis tellement longtemps!  Bon, c’est certain qu’après m’être fait faire le coup du donne-moi-du-tip-sinon-je-te-laisse-pas-sortir-de-l’auto par le chauffeur de taxi depuis l’aéroport et d’avoir passé mes deux premières journées à tenter de rester polie avec les insistants vendeurs de Kuta j’étais un peu découragée et bien que les vagues et le surf étaient au rendez-vous, mon « back pack » et moi on a décidé de partir à scooter pour Ubud sans trop attendre et c’est de là que j’ai exploré, vu et vécu Bali.

Qu’est-ce que j’ai fait depuis Ubud? J’ai grimpé le volcan Batur comme une vraie championne pour voir le lever de soleil au sommet, j’ai vu plein de singes dans la « monkey forest », j’ai découvert le tempeh et ça m’a rendue heureuse, j’ai voulu être zen comme la fille dans le film « mange, prie, aime » et j’ai essayé toutes sortes (vraiment TOUTES SORTES) de méditations, j’ai visité plusieurs temples et j’ai vu des couchers de soleil incroyable. C’est facile de voyager sur Bali, il y a des agences de voyages à tous les coins de rue pour satisfaire tous vos besoins, reste plus qu’à choisir celle qui fera votre bonheur!

Après ça, je suis allée faire un tour à Munduk plus au nord où j’ai fait de belles randonnéesIMG_2453 à travers les champs de riz, mais où j’ai dû affronter d’horribles araignées et une armée de punaises de lit dans ma chambre. Le village est petit, mais assez sympathique et peu importe où vous vous trouvez, la vue sur les rizières est toujours époustouflante. Les randonnées sont généralement assez courtes et permettent un bon aperçu de la densité de la jungle et de la végétation des environs!

Ensuite, je me suis dirigée vers Nusa Lembogan, une petite île au large de Bali, et là j’ai eu un gros gros coup de cœur et ce qui devait être quelques jours s’est transformé en un séjour de plus d’une semaine. On dit de Nusa Lembogan que c’est ce que Bali était il y a 15-20 ans et l’énergie y est complètement différente et j’ai trouvé que c’était extrêmement beau. Un petit village de pêcheurs où l’on pratique la culture des algues et où tout se fait relativement bien à vélo ou encore mieux à scooter (que vous pourrez facilement louer sur place). Il y a une belle mangrove à visiter, de belles (mais énormes) vagues à surfer et si vous êtes chanceux comme je l’ai été, du « snorkeling » avec les raies mantas à proximité! Franchement,  il ne faut pas manquer ce petit coin de paradis.

Après Bali, je me suis dirigée vers Lombok ou j’ai fait un trek de trois jours pour grimper le mont Rinjani.  Je dois avouer que ç’a été une expérience extrêmement exigeante physiquement et j’ai quelques fois douté d’y arriver, mais à la fin du deuxième jour, quand j’ai atteint, épuisée, le sommet du cratère et que j’ai vu le coucher de soleil et les sommets de volcans en étant au-dessus des nuages, je dois dire que j’étais émue et je me suis dit que ça valait absolument le coup!

Après ça je suis allée me reposer sur Gili Air où j’ai fait mon cours de plongée « open water » et où j’ai travaillé un peu mon bronzage ! 😉 Plusieurs écoles de plongées sont présentes sur les Gili’s, il vous suffira d’en trouver une où vous vous sentez à l’aise. Pour ma part, j’ai fait mon cours au Manta dive et j’ai été bien satisfaite. Ils m’ont rapidement mis à l’aise et je me suis sentie très bien encadrée tout au long du cours. Pour ceux qui ne plongent pas, il suffit de profiter de l’ambiance ultra relaxe de la place, ou de louer un vélo pour explorer l’île.

 

Petits conseils:

Regardez où vous mettez les pieds sur Bali! Les locaux déposent de petites offrandes un peu IMG_2504partout par terre le matin pour éloigner les démons et si on ne porte pas attention, c’est bien facile de mettre les pieds dedans!

Transport: Si vous utilisez les « Ojek » pour vos déplacements, une solide négociation s’impose pour le prix avant votre départ (oui je l’ai appris à mes dépens). Les « Ojek » ce sont des gens qui vont vous amener où vous voulez avec leur scooter et le tout revient beaucoup moins cher que par les agences surtout si vous voyagez seul. Par contre, c’est certain que côté sécurité ça peu laisser à désirer donc n’hésitez pas à leur dire de ralentir si besoin et choisissiez-en un qui vous fournira un casque!

Agence de voyage: Bali est très touristique et l’ensemble de l’île est très adapté aux touristes. Il y a donc des tonnes et des tonnes de bureau ou d’agence de voyage. Prenez le temps d’en visiter quelques uns avant de réserver une activités, car les prix varient étonnamment.

4 Commentaires

  • Océane

    2 février 2017 at 0 h 39 min

    Salut ! 🙂
    Je m envole bientôt pour l’Indonésie !!
    Je souhaiterai passer mon open water là bas et je pensais justement à le faire sur Gili Air. En as tu de bons souvenirs? As tu vu surtout de belles créatures marines?
    Merci en tout cas pour cet article et …
    Merci d’avance !
    Océane

    Répondre
    • vagabondeuse.ca

      2 février 2017 at 22 h 09 min

      Salut Océane!
      Je ne suis pas une plongeuse hyper expérimentée, mais j’ai adorée mes plongées depuis Gili air. Les eaux étaient tranquilles et la visibilité parfaite et à ce jour, ça reste dans mes plus belles plongées. Il y a des tonnes de poissons et j’ai vu pleins de tortues donc oui les créatures marines seront sont nombreuses. J’ai fait mon cours chez Manta Dive et je n’ai rien de négatif à dire sur eux. Ils ont une piscine pour te familiariser avec l’équipement avant tes premières vraies plongées et pour ma part ça m’a mis en confiance. Je te souhaite un super voyage! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire