Suivez-moi

Pour recevoir les derniers articles par courriel

Une application GRATUITE pour faire de belles découvertes lors de vos voyages

Derniers articles

Un rabais avec airbnb

Que faire au Kirghizistan

8 choses à faire au Kirghizistan

L’Asie centrale est un endroit de la planète que je commence seulement à découvrir. Après la Mongolie, je n’avais qu’une seule envie : revivre un séjour sous la yourte et retrouver la culture nomade qui m’avait tant charmée. C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert le Kirghizistan. Il y a beaucoup à voir dans ce pays et si vous vous demandez que faire au Kirghizistan, voici quelques suggestions pour vous inspirer. Si vous êtes amateur de plein air, c’est une destination qui vous comblera de par la multitude de sentiers et d’options qu’elle offre en ce sens. Je suis partie au Kirghizistan sans guide et je me suis organisée surtout une fois sur place. Cependant, si vous préférez être encadré pendant la planification de ce voyage et une fois sur place, sachez que Voyageurs du monde offre des services pour ce pays.

 

Que faire au Kirghizistan

 

Dormir dans une yourte

Il s’agit définitivement d’un incontournable du pays. Tôt ou tard, vous aurez sans doute l’occasion de vivre un aperçu du mode de vie qu’avaient les nomades kirghizes et de passer un peu de temps avec eux. Si vous faites des randonnées, vous logerez assurément de cette façon. Pour ma part, j’ai adoré mes nuitées en yourtes puisqu’elles ont favorisé le sentiment de dépaysement qui me plaît beaucoup quand je voyage.

 

Se faire bronzer sur les plages du lac Yssyk-Kul

Le lac Yssyk-Kul est le plus grand lac du Kirghizistan et l’un des plus grands de toute l’Asie centrale. Étant donné son étendue, il y a plusieurs endroits d’où vous pourrez profiter de ses berges et de ses plages. Pour ma part, c’est à Cholpon Alta que je me suis arrêtée pour en profiter. La ville en tant que telle ne m’a pas particulièrement charmée, mais le lac, avec ses montagnes en arrière-plan, est absolument spectaculaire.

 

Déambuler dans le Och bazar de Bichkek, la capitale

En général, quand je voyage, je suis une grande amatrice des marchés locaux. J’adore ces endroits puisque c’est là que j’ai la chance d’observer les locaux dans leurs quotidiens de même que d’en apprendre plus sur leurs habitudes alimentaires et traditionnelles. Le Och bazar ne fait pas exception. On m’avait beaucoup mise en garde sur les pickpockets présents à cet endroit et j’ai bien surveillé mon sac et mes poches quand j’y étais, mais autrement je m’y suis sentie parfaitement à l’aise. J’ai adoré me perdre dans les dédales de produits locaux et je crois que c’est un incontournable de tout séjour au Kirghizistan.

 

Visiter le lac Song kol

Il y a plusieurs façons de se rendre au lac Song Kol. Vous pouvez y aller à cheval, à pied ou en voiture. L’amatrice de randonnée que je suis a évidemment opté pour la marche et c’est après 2 journées complètes de déplacements que j’ai atteint le lac Song Kol. Si vous vous y rendez à cheval, vous pourrez évidemment vous aventurer un peu plus loin autour du lac. Selon le temps que vous avez, cette visite peut être complétée en une journée comme en plusieurs semaines si vous aspirez à vivre plus en profondeur le mode de vie des nomades.

 

Que faire au Kirghizistan : Goûter à du lait de jument fermenté

Le koumis, un classique local à essayer, ou pas! Je peux tout à fait comprendre ceux qui seront rebutés par cette boisson locale. Pour ma part, j’ai bien du mal à dire « non » quand on m’offre gentiment un produit apprécié des locaux, donc j’ai tenté l’expérience. On m’en a offert à quelques reprises lorsque je dormais chez les locaux et aussi dans les marchés. Est-ce que j’ai aimé? Pour être honnête, j’ai trouvé le tout bien amer et la texture surprenante, mais je suis tout de même heureuse de l’avoir essayé.

 

Visiter un eagle hunter depuis Bokonbaevo

Un autre classique du Kirghizistan et de l’Asie centrale. Cette visite fut absolument marquante pour moi. Il faut dire que depuis mon voyage en Mongolie je rêvais de voir un éleveur d’aigles à l’œuvre. C’est depuis la ville de Bokonbaevo que vous pourrez être orienté afin de planifier cette visite. J’admets que cette activité s’approche dangereusement d’une « trappe à touristes », mais je dois avouer que cette fois j’étais très heureuse d’être prise dans une telle activité! Si vous vous demandez que faire au Kirghizistan, pensez à mettre ceci sur votre liste.

 

Faire une randonnée au Kirghizistan

Les options de randonnées sont nombreuses et peu importe votre niveau, vous pourrez trouver un itinéraire qui vous plaise.

Ala Archa : Des sentiers aménagés et faciles sont accessibles depuis Bichkek dans le parc Ala Archa. Vous pouvez y aller le temps d’une journée ou y séjourner plus longtemps puisque des logements sont disponibles sur place.

Kok-Jayik : J’ai beaucoup aimé ma randonnée dans la vallée de Kok-Jayik.  Celle-ci commence à Jetty-Oguz où il est facile de se rendre depuis Karakol. Au départ, on peut y observer la formation rocheuse des Sept bœufs et elle est fascinante avec sa teinte orangée.

 

Se reposer dans les hots springs de Altyn-Arashan

Depuis la ville de Karakol, vous pourrez assez facilement accéder aux sources thermales d’Altyn-Arashan. Si vous souhaitez une journée tranquille, vous pourrez vous rendre à Altyn-Arashan en voiture et si vous avez envie d’un effort physique avant de vous relaxer dans les bains, une randonnée de 4 heures vous mènera aux installations. Il est possible de profiter des bains en plein air en logeant la rivière ou dans le petit village où il y a quelques cabanes qui abritent les bains.

Vous pouvez consulter le texte suivant pour le récit complet de mon séjour au Kirghizistan.


Ce billet contient des liens affiliés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.