Suivez-moi

Pour recevoir les derniers articles par courriel

Une application GRATUITE pour faire de belles découvertes lors de vos voyages

Derniers articles

Un rabais avec airbnb

La fièvre dengue

La fièvre dengue, quand tu es infirmière en santé voyage comme moi, tu en parles tous les jours à pratiquement tous tes patients. Je vous jure que je m’y connais en fièvre dengue! Je peux très bien vous expliquer tous les symptômes, le temps avant l’apparition de ceux-ci et je sais exactement ce qu’il faut faire pour l’éviter. Et pourtant…

Malaisie, juin 2017. Je me trouve à Langkawi pour profiter un peu des plages quand je suis surprise par des maux de tête importants ainsi qu’une sensation de raideur à la nuque. Je n’ai pas de fièvre, mais je me sens fatiguée et dépourvue de toute énergie. Je passe 4 journées au lit dans cet état avant de retrouver ma forme habituelle comme par magie. Au retour, une simple analyse sanguine me confirme ce que je soupçonnais : un résultat positif à la fièvre dengue.

Cette fois, on peut certainement dire que le cordonnier mal chaussé, c’est moi.

 

La fièvre dengue

 

Qu’est-ce que la fièvre dengue?

La dengue, c’est une maladie virale qui est transmise par un moustique infecté. Le moustique principalement en cause est l’Aedes aegypti qui a beaucoup fait parler de lui dans les dernières années puisqu’il est aussi le vecteur pour le virus Zika ainsi que la fièvre jaune. En anglais, on l’appelle aussi la “breakbone fever” vu les douleurs musculaires intenses qu’elle peut entraîner.

On le retrouve en Asie, en Afrique et en Amérique Latine.

 

Quels sont ses symptômes?

  • Fièvre
  • Céphalée
  • Douleur musculaire et/ou articulaire
  • Éruption cutanée
  • Nausée et/ou vomissements

Les symptômes durent généralement de 3 à 7 jours. Cela dit, il est aussi fréquent de n’avoir peu ou pas de symptômes lors d’un épisode et l’intensité de ceux-ci est variable.

 

Comment s’attrape la fièvre dengue?

La fièvre dengue s’attrape par la piqûre d’un moustique infecté. Celui-ci est actif principalement de jour et en zone urbaine et semi-urbaine.

 

Est-ce que c’est dangereux?     

Il existe 4 types de dengue et la guérison après un épisode entraîne une immunité à vie contre le type en question, mais pas contre les autres. Un premier épisode de dengue est donc habituellement bénin, bien que les symptômes puissent gâcher un séjour.

Cependant, il est important de garder en tête que plus une personne a eu d’épisodes de dengue et plus elle sera à risque de faire une dengue sévère (aussi appelé dengue hémorragique) qui elle, peut être beaucoup plus sérieuse et parfois mortelle.

 

 

Comment éviter la fièvre dengue?                        

À ce jour, il n’existe aucun vaccin ou médicament pour prévenir la dengue.

Il faut donc éviter les piqûres de moustiques le plus possible. Je sais bien que c’est pratiquement impossible de les prévenir à 100%, la preuve, c’est que bien que je sois très prudente en voyage, j’ai tout de même été piquée et contaminée. Je vous donne tout de même quelques trucs pour mettre toutes les chances de votre côté et je vous réfère à un billet complet sur le sujet que j’avais préparé il y a quelques mois :

Comment éviter les piqûres de moustiques en voyage

Gardez aussi en tête que le moustique responsable de la propagation de la fièvre dengue est surtout actif de jour avec des pics d’activités au lever et coucher du soleil. Aussi, il sera particulièrement actif dans les zones ombragées ou après une pluie, donc il faut être particulièrement vigilant dans ces cas.

 

Quoi faire si elle survient?

À ce jour, il n’existe aucun traitement contre la fièvre dengue. Les symptômes peuvent être maitrisés avec de la médication, mais le virus en tant que tel ne peut pas être traité.

II vaut donc mieux consulter pour s’assurer du diagnostique, et ce, jusqu’à 2 semaines après votre retour de voyage.

ATTENTION : Si vous vous suspectez une fièvre dengue, il est important de ne pas prendre d’aspirine pour soulager vos symptômes. L’aspirine allonge le temps de saignement ce qui ne serait absolument pas souhaitable en cas de fièvre hémorragique.

 

Est-ce qu’il faut virer dingue avec la dengue lorsqu’on voyage?

Derrière ce petit jeu de mots pas très drôle se cache une question des plus sérieuses. Faut-il s’inquiéter de la dengue lorsqu’on voyage? À mon avis il ne faut pas virer dingue, mais il faut être prudent.

Pourquoi? Considérant qu’une fièvre dengue hémorragique peut survenir et mettre votre vie en péril en cas d’un prochain épisode, il me semble que ce soit une bonne raison de prendre le tout au sérieux. De là à virer dingue, non il ne faut pas, mais il  faut certainement être attentif et éviter le plus possible de se faire piquer.

 

Et moi dans tout ça?

Et bien je vais continuer de voyager, ça, c’est certain. Par contre, depuis cet épisode, j’avoue que je deviens nerveuse lorsque j’ai un petit quelque chose qui s’apparente à un symptôme de la dengue. Aussi, lors de mes prochains voyages, comme je suis maintenant à risque de dengue sévère, je dois aller consulter au plus vite en cas de fièvre. Quand je suis en pays à risque, mon chasse-moustique et mon thermomètre ne me quittent plus!

Cliquez ici pour consulter la page de l’OMS (organisation mondiale de la santé) qui traite de la dengue.

La fièvre dengue température

9 Commentaires

  • Laurent

    26 février 2018 at 15 h 58 min

    La question bonus, j’ai lu en effet plus d’une fois que le moustique responsable de la dengue piquait je jour, ce qui m’intrigue un peu pour être honnête.
    Quand tu dis “de jour au lever et coucher du soleil”, c’est clairement pas en pleine journée c’est bien ça ?
    Parce que me faire piquer une fois la nuit tombée dans les régions impaludées, ça oui, je connais où à la rigueur juste avant le crépuscule. Mais par contre, en pleine journée, jamais.

    Répondre
    • vagabondeuse.ca

      26 février 2018 at 21 h 28 min

      Salut Laurent!
      L’aedes qui transmet la dengue est une espèce de moustique diurne et ses activités sont donc essentiellement de jour avec des pics d’activités (Ou “piques d’activités” pour ceux qui aiment les jeux de mot moches autant que moi!) au lever et au coucher du soleil. Par contre, le risque de piqûre est bien présent tout au long de la journée. Le moustique responsable de la malaria, l’anophèle, est nocturne et est donc actif uniquement la nuit du coucher au lever du soleil avec des pics d’activités à ces moments. Ta question bonus me donne envie de clarifier ce paragraphe, merci!

      Répondre
  • Amandine

    6 mars 2018 at 9 h 54 min

    Salut, je pars en Amérique latine, aussi Amazonie, juste une question
    Si ça arrive est ce que des antibios peuvent aider ? Car si j ai bien compris même si on c est ce que c est ou si on se fait hospitaliser (est-ce que ça vaut le coup vu qu’il n y a pas de traitement ?) y a t’il un moyen de se « soigner soi même ???
    Merci.

    Répondre
    • vagabondeuse.ca

      6 mars 2018 at 12 h 52 min

      Bonjour Amandine! Des antibiotiques n’auront aucun impacts, car la fièvre dengue est un virus. Pour le traitement, la seule chose à faire est de traiter les symptômes. Par contre, en cas de doute il vaut mieux consulter parce que si jamais une dengue hémorragique survient, là une surveillance médicale est essentielle.

      Répondre
  • Marjo

    13 mars 2018 at 16 h 34 min

    Bonjour et merci pour cet article.
    Une de mes filles a fait la dengue 1 en Polynésie lors de notre tour du monde en famille. Cela nous a fait modifier la suite du voyage pour éviter les zones à Dengue 2 et Zika (car j’ai cru comprendre qu’un Zika après une dengue, ce n’est pas top non plus). Nous sommes rentrés auj et se pose la question de futurs voyages. Est-ce que vous savez combien de temps dure le risque de rencontrer une dengue plus forte ? Est-ce à vie ? Je n’arrive pas à trouver l’info et j’espère bien qu’elle pourra revoyager même à l’âge adulte dans des zones à Dengue 2 car beaucoup de très beaux endroits sont concernés. Merci infiniment de votre réponse. Marjorie

    Répondre
    • vagabondeuse.ca

      13 mars 2018 at 21 h 12 min

      Bonjour Marjorie!
      Hélas, une fois qu’une personne a fait une dengue, elle demeure à risque pour la dengue hémorragique toute sa vie. En clinique, quand j’ai quelqu’un qui a déjà fait une dengue qui retourne en zone à risque, j’insiste fortement sur les méthodes de protection moustique et sur le fait de consulter immédiatement en cas de fièvre. Cette fièvre est présente dans tellement de pays qu’il devient franchement difficile de l’éviter complètement… Au plaisir!

      Répondre
      • Marjo

        15 mars 2018 at 7 h 50 min

        Merci beaucoup pour cette réponse. C’est triste de penser que ma fille courre maintenant des risques à vie dans certains pays mais c’est vraiment mieux de le savoir pour elle et pour nous aussi. Saleté de moustiques !!! On a beau être ultra vigilants, en effet ils sont partout ! Merci mille fois en tous cas. À bientôt. Marjorie

        Répondre
  • Myriam

    14 mars 2018 at 6 h 56 min

    Hello,

    Merci pour ce rappel sur la dengue qu’on en a tous déjà entendu parler mais tant qu’on est pas touché on a tendance à ne pas y penser. 🙂

    Par contre de savoir qu’on ne peut pas vraiment se protéger d’une mauvaise piqûre, c’est un peu flippant ..

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.