Suivez-moi

Pour recevoir les derniers articles par courriel

Une application GRATUITE pour faire de belles découvertes lors de vos voyages

Derniers articles

Un rabais avec airbnb

Éviter les punaises de lit en voyage

Vous êtes-vous déjà réveillé en voyage avec des démangeaisons ou avec plusieurs traces de piqures sur le corps? Où peut-être avez-vous déjà croisé l’une de celles-ci dans un de vos lits d’auberge de jeunesse?punaise_pepin

Pour ma part, j’en ai croisé à quelques reprises (Nouvelle-Zélande, îles Fiji, Panama, Laos, Indonésie) et à chaque fois, c’est la panique pour ne pas en ramener au bercail. Pas besoin d’aller bien loin pour devoir être vigilant en ce qui a trait aux punaises de lit. C’est malheureusement un problème bien présent chez nous au Québec comme ailleurs dans le monde.

Comment éviter les punaises de lit en voyage

Comment elles se propagent?

Les punaises de lit sont de très bonnes petites escaladeuses et elles se cachent dans des articles ou meubles qui lui permettent de s’agripper et d’être près de sa proie (en l’occurrence, vous!).

Elles se propagent par le contact étroit avec un article infesté tel que les lits, les matelas, les sommiers, les draps, les tapis, les rideaux, les chaises, les fauteuils, les vêtements, les sacs et les valises. Donc ce qu’il faut éviter, c’est de mettre ses effets personnels sur une surface contaminée.

 

Comment savoir si des punaises sont présentes dans ma chambre d’hôtel?

Sachez qu’elles n’aiment pas la lumière et seront difficiles à voir de jour. En entrant dans votre chambre, il faut :

  • vérifier les draps, l’oreiller, le matelas (des coutures aux recoins) à l’aide d’une lampe de poche et surveiller la présence de punaises (mortes ou vivantes).
  • Observer les draps et le matelas à la recherche de petites taches noires (qui proviennent des excréments des punaises…).
  • S’il y a une moustiquaire d’incluse, bien la vérifier aussi, j’en ai souvent trouvé dans les recoins du filet.

Dépendamment de leur stade de croissance, elles peuvent prendre différentes formes :

cycle-punaise

source photo: canadiensensante.gc.ca

Si vous en trouvez, avertissez immédiatement la réception de votre désir de changer de chambre. Amenez-leur quelques spécimens que vous aurez recueillis comme preuve, normalement, avec ça,  on ne m’a jamais trop obstinée! 😉

 

Quoi faire si on est piqué?

Pas de panique même si ça pique…!

  • Utiliser une crème antihistaminique pour calmer les démangeaisons si besoin.
  • Consulter un médecin en cas de réaction allergique aux piqures.
  • Laver et sécher à haute température pendant 30 minutes la totalité de votre valise ou sac à dos et celui-ci aussi.

Les piqures peuvent mettre jusqu’à 14 jours avant d’apparaître donc il se pourrait qu’elles ne datent pas d’hier!

Elles peuvent ressembler à des piqures de moustiques et sont généralement regroupées ou disposées en ligne sur les parties du corps qui sont non protégées par des vêtements pendant la nuit.

 

 Quoi faire pour éviter de les ramener avec nous?

À l’hôtel :

  • Ne déposez pas votre sac ou votre valise sur le lit, mais placez-le plutôt sur une surface dure qui ne permet par aux punaises de s’accrocher.
  • Inspecter votre lit avant de vous coucher.
  • Apportez des sacs qui se ferment hermétiquement pour isoler les vêtements contaminés par exemple pour éviter d’infecter le reste de vos effets personnels.

En revenant à la maison :

  • Laisser votre sac sur une surface dure avant de tout replacer dans les tiroirs ou garde-robes.
  • Laver à l’eau chaude et sécher à haute température pour 30 minutes le contenu de votre sac.
  • Examiner ce qui ne peut être lavé pour déceler les présences potentielles.

 

Voilà! J’espère que cet article ne vous aura pas trop donné la « gratouille »… 😉

 

Autre conseil : Malheureusement, certains hôteliers sont prêts à tout pour se débarrasser de la présence des punaises et utilisent des produits nocifs pour notre santé et des décès ont été associés à ces produits par le passé. Pour ceux qui prévoient un séjour en Asie, je vous invite à consulter ce document qui explique comment détecter la présence de pesticides dangereux dans votre chambre.

https://www.inspq.qc.ca/pdf/bulletins/santevoyage/ActualitesSanteVoyage-Vol17No2.pdf

Sources :

http://www.canadiensensante.gc.ca/product-safety-securite-produits/pest-control-products-produits-antiparasitaires/pesticides/tips-conseils/bedbugs-punaises-lits-fra.php

5 Commentaires

Laisser un commentaire