Suivez-moi

Pour recevoir les derniers articles par courriel

Une application GRATUITE pour faire de belles découvertes lors de vos voyages

Derniers articles

Un rabais avec airbnb

  • Accueil
  • /
  • voyage
  • /
  • Visiter Kauai à Hawaii en 7 jours : itinéraire et incontournables

Visiter Kauai à Hawaii en 7 jours : itinéraire et incontournables

L’île de Kauai à Hawaii a été l’un de mes coups de cœur pendant mon voyage de 2 semaines à Hawaii. J’ai bien aimé mon séjour à Maui, mais j’ai préféré Kauai vu sa verdure et sa vibe un petit peu moins américanisée. Roadtrip, camping et improvisation étaient au menu pour explorer Kauai en 7 jours. Je vous partage mon itinéraire.

Que faire à Kauai à Hawaii en 7 jours

  • Jour 1 – Arrivée à Lihue, préparation du roadtrip à Kauai et camping à Anini Beach.
  • Jour 2 – Snorkeling à Anini Beach, bronzage à Hanalei Bay, coup de cœur pour Kapa’a et intense nuit de camping à Anahola Bay.
  • Jour 3 – Visite de la côte Napali dans le Haena State Park et randonnée sur la fameuse kalalau Trail.
  • Jour 4 – Surf à Po’ipu et roadtrip sur la côte sud de Kauai.
  • Jour 5 – Randonnées dans le Waimea Canyon dans le parc d’état Kokee.
  • Jour 6 – Snorkeling à Salt pond et surdose de camping à Hawaii.

 

Jour 1 – De Lihue à Anini Beach

Ce voyage à Kauai a débuté à Lihue où nous avons atterri et récupéré la voiture de location. Dès mes premiers pas, une chose me frappe : il y a des coqs et des poules PARTOUT. Ils sont même à l’intérieur de l’édifice de location de voitures. Ça promet d’être intéressant !

Ville de Lihue sur l’île de Kauai

J’ai très peu visité la ville de Lihue lors de ce roadtrip sur Kauai. En fait, nous y sommes passés quelques fois, mais nous nous y sommes arrêtés seulement pour faire les courses et l’épicerie. C’est à Lihue que vous trouverez le plus d’options pour les supermarchés et quincailleries.

Préparer un roadtrip sur Kauai

Voyager à Hawaii peut coûter très cher et pour éviter de trop dépenser, nous avons choisi de faire du camping et de louer la voiture de location la moins chère possible. En arrivant, nous avons donc pris le temps d’installer le matériel de camping dans la voiture et nous sommes partis à la recherche du seul élément manquant : de l’isobutane pour utiliser notre brûleur (l’isobutane ne peut être transporté en avion).

Où trouver de l’isobutane sur Kauai

Jamais je n’aurais imaginé que ce serait si complexe de trouver de l’isobutane. Apparemment, sur Kauai, les pénuries sont fréquentes et pendant un moment nous avons cru que nous ne trouverions pas. Nous nous sommes arrêtés dans tous les Ace Hardware et Walmart sur notre route avant de trouver une petite bouteille au Ace Hardware de Princeville près de Hanalei Bay. Plus tard, nous en avons également vu au Pedal & Paddle à Hanalei Bay.

Camping à Anini Beach Park

Après cette première journée, nous nous sommes rendus à Anini Beach Park pour notre première nuit en camping. Sur l’île de Kauai à Hawaii, il y a certaines plages où le camping est autorisé sur réservation et Anini est l’une d’elles. Pour cette première nuit, l’ambiance était super tranquille, on a eu droit à un beau coucher de soleil juste avant une série d’averses : il pleut souvent sur Kauai.

 

Jour 2 – Roatrip sur la côte nord de Kauai à Hawaii : de Hanalei Bay à Kapa’a

Comme Anini Beach était tranquille quand on s’est levé, on en a profité pour faire un peu de snorkeling. La visibilité n’était pas extra, mais on a tout de même pu voir quelques coraux et poissons avant de se diriger vers hanalei Bay.

Visite d’Hanalei Bay sur Kauai

Hanalei Bay, c’est une ville que j’avais vraiment hâte de visiter après avoir reçus et lus pleins de beaux commentaires alors que je préparais ce voyage de 7 jours à Kauai. La plage est belle, mais ce que j’ai préféré, c’est le petit centre-ville avec plein de foodtrucks, de café, de coqs et de surfshop.

Coup de coeur pour la ville de Kapa’a

Plus tard, on a longé la côte en faisant quelques arrêts improvisés. Le plus marquant est sans doute Kapa’a : un village qui nous a charmés avec son je-ne-sais-quoi. Les rues sont colorées, les cafés y sont nombreux et les gens sourient : difficile de ne pas aimer. On y a passé un peu de temps avant d’aller visiter les chutes Wailua et Opaeka’a.

Camping à Anahola bay

Quand je préparais ce roadtrip de 7 jours à Kauai, je prévoyais passer au moins une nuit au Anahola Beach Park. Juste avant de partir, j’ai lu que plusieurs touristes s’y étaient récemment fait vider leur réservoir à essence pendant la nuit et avaient dû être remorqués. Nous avons donc choisi de réserver une nuit au Kumu camp juste à côté du Beach Park pour plus de sécurité.

En arrivant à Anahola, on a tout de suite senti que la vibe était un peu moins relaxe quand on a vu toutes les pancartes « Lock your door » et des voitures incendiées à l’entrée du parc. C’est le seul endroit de ce voyage de 2 semaines à Hawaii où je n’ai pas dormi « sur mes deux oreilles ». En fait, plusieurs fois pendant la nuit, des motos faisaient des aller-retour sur la plage et j’ai été réveillée par des voix et des lumières qui venaient de la plage. Bref, j’étais bien contente qu’on ait choisi d’éviter le Beach Park. Le Kumu camp, quant à lui, est correct, mais il ne vaut certainement pas les 70 $ US/nuit qu’il coûte.

 

Jour 3 – Randonnée sur la kalalau Trail sur la côte Napali dans le Haena State Park

Le Haena State Park et la côte Napali ont été parmi mes coups de coeur sur Kauai. La côte, bordée de montagnes verdoyantes, est tout simplement magnifique.

Randonnée sur une section de la kalalau Trail sur Kauai à Hawaii

La kalalau Trail est l’une des randonnées les plus réputées de l’île de Kauai. Par contre, elle n’est pas pour tout le monde avec son total de 35 km à parcourir aller-retour. L’idéal est assurément de la faire en 2 jours, en prévoyant une nuit en camping. Bien que le début du sentier (de la plage Ke’e jusqu’à la plage Hanakapi’ai) soit accessible à tous, un permis spécial est requis pour poursuivre vers la vallée kalalau. Les places sont limitées et il faut réserver plusieurs semaines d’avance pour s’assurer un droit d’accès.

Mes voyages étant rarement tout planifiés, je n’ai pas réussi à obtenir un droit d’accès et je me suis contentée de la première section du sentier. Bien que plus court (6 km aller-retour), le sentier n’est pas toujours facile. En fait, l’humidité le rend très glissant par endroit et la chaleur augmente aussi le niveau de difficulté. Cela dit, même si elle est moins longue, cette section du sentier permet d’admirer des panoramas à couper le souffle. On a même pu voir quelques dauphins depuis le sentier.

La plage et la chute Hanakapi’ai

Après 3 km de marche, on arrive à la splendide plage Hanakapi’ai. Peu de personnes s’y baignent, car l’endroit est réputé pour ses forts courants changeants et plusieurs noyades y sont survenues. Il n’y a aucune surveillance dans cette section du parc, donc assurez-vous d’avoir tout ce dont vous avez besoin côté premiers soins et surtout, assurez-vous d’avoir assez d’eau potable. Autrement, l’endroit est époustouflant et il y a un peu d’ombre près des falaises : idéal pour casser la croûte !

De la plage, on trouve le début du sentier qui mène à la chute Hanakapi’ai : un autre 6 km aller-retour. En général, je suis quelqu’un qui s’émerveille peu devant les chutes, mais je dois dire que celle-ci est spectaculaire. Le sentier pour s’y rendre est plus difficile que la première section : très glissant par endroit et il faut souvent sauter de roche en roche pour traverser la rivière. Si c’est trop pour vous, n’hésitez pas à rebrousser chemin, car les conditions du sentier sont loin de s’améliorer à mesure qu’on approche de la chute.

Autrement, si vous avez l’énergie et les capacités, la rando est franchement plaisante et au risque de me répéter : la chute est magnifique.

Planifier une visite dans le parc Haena sur Kauai à Hawaii

Pour accéder au parc d’état Haena, il faut une réservation. Je prends la peine de le mentionner ici, car nous avons bien failli de ne pas avoir de place. En fait, il faut réserver un accès en même temps qu’une place de stationnement ou une place dans la navette qui mène à l’entrée du parc.

 

Jour 4 – Po’ipu et exploration de la côte sud de Kauai à Hawaii

Puisque le coin est surtout réservé aux grands hôtels, nous n’avons passé qu’une seule journée à Po’ipu sur la côte nord de Kauai.

Cours de surf à Po’ipu sur Kauai

Po’ipu est l’un des spots de surf le plus réputé de Kauai. Même si les vagues étaient petites, il y avait plusieurs personnes à l’eau quand j’y suis passée. En général, dans mes voyages de surf, je ne suis pas de cours, mais cette fois, puisque je ne connaissais pas les environs et que j’avais entendu dire que les coraux, oursins et roches étaient nombreux, j’ai préféré être accompagnée d’une personne du coin. J’ai donc réservé une sortie à l’école Endless summer surf school et c’était parfait. Bon, ce n’est pas donné, mais ça m’a permis de peaufiner ma technique et de savoir où surfer. Les cours peuvent être ajusté selon votre niveau, il suffit de demander.

Autrement, il y a plusieurs autres écoles de surf sur Kauai, il suffit de faire votre choix.

Shipwreck beach et les environs de Po’ipu

Toujours dans les environs de Po’ipu, après le surf, on en a profité pour explorer un peu le coin. La Shipwreck Beach était particulièrement belle et c’était agréable de parcourir les quelques sentiers qui l’avoisine. Après on a fait quelques arrêts avant de se diriger vers le parc d’état Kokee.

 

Jour 5 – Randonnées dans le canyon Waimea dans le Kokee State Park

Un autre de mes coups de coeur de ce voyage à Kauai à Hawaii : le parc d’état Kokee où on a campé deux nuits et passé un jour plein. Nous avions réservé un emplacement de camping au parc d’état Kokee à l’avance et une fois sur place, nous avons constaté qu’outre la section avec les sites réservés, un grand terrain vague servait de sites de camping à plusieurs dizaines de tentes. À l’accueil, on nous a expliqué que c’était toléré, donc il s’agit d’une option de camping gratuite si jamais vous êtes dans le coin. Sachez que les installations (toilettes, douches) sont TRÈS rudimentaires.

Le canyon Waimea et ses nombreux lookouts

Rapidement, quand on arrive dans le parc Kokee, on constate qu’il y a des voitures stationnées un peu partout en bord de route. Il s’agit d’espace (officiels ou non) où observer le canyon Waimea. Si vous avez du temps, ma recommandation serait de vous arrêter partout ! Chaque point de vue est unique et si vous avez peu de temps, vous aurez ainsi de bons aperçus du canyon. Si vous avez plus de temps, une randonnée dans le canyon Waimea s’impose !

Randonnée sur le sentier Awa’awapuhi sur Kauai à Hawaii

Ma randonnée préférée dans le Kokee State Park a été la Awa’awapuhi, une rando de près de 10 km qui mène à un spectaculaire belvédère qui donne sur la côte et la côte Napali. Wow. Le sentier est facile et bien aménagé. Sa seule difficulté est qu’il descend sur 5 km à l’aller et monte sur 5km au retour, donc gardez-vous un peu d’énergie.

Le kalalau Lookout : l’endroit où voir le plus beau coucher de soleil sur l’île de Kauai à Hawaii

À mon avis, le plus bel endroit du parc Kokee (et peut-être l’un des plus beaux endroits de Kauai) est le kalalau Lookout (photo d’entête). On s’y rend en voiture, idéalement au coucher de soleil pour profiter de la luminosité et on profite ! Ce qui est bien c’est que la majorité des touristes ne campent pas sur place, donc c’est assez tranquille au crépuscule. Assurément un incontournable de tout voyage de 7 jours à Kauai.

 

Jour 6 – Roadtrip de 7 jours sur Kauai : Salt Pond, Hanapepe et Kapa’a

Après le parc, nous sommes redescendus vers la côte pour aller voir Salt Pond Beach Park et le petit village d’Hanapepe ainsi que son fameux pont suspendu. Le village d’Hanapepe est joli, on fait rapidement le tour, mais l’ambiance est charmante.

Plongée en apnée à Salt Pond Beach Park sur Kauai

Salt Pond est un endroit idéal pour pratiquer le snorkeling (plongée en apnée) vu ses « piscines » naturelles. Si vous êtes peu à l’aise dans l’eau, mais souhaitez quand même vous tremper les pieds, c’est l’endroit parfait. Les eaux sont plutôt calmes et il y a beaucoup de coraux et poissons à observer.

Nous avions prévu camper à Salt Pond Beach Park, mais cette journée-là, nous avons fait une surdose de chaleur et d’humidité et nous avons choisi de réserver une nuit dans une chambre avec air climatisé. On s’est donc rapproché de l’aéroport de Lihue vu notre départ le lendemain et nous avons réservé une chambre à Kapa’a. En dernière minute, la moins dispendieuse que nous ayons trouvée était le Kauai Shores Hotel.

 

Jour 7 – De Kapa’a à Lihue

Retour à Kapa’a et fin du roadtrip à Kauai

Notre dernière journée sur Kauai à Hawaï était plutôt simple : route de 15 minutes vers l’aéroport de Lihue pour rendre la voiture de location et pour prendre notre vol vers Maui. Après ce roadtrip sur Kauai, c’était un roadtrip de 7 jours sur Maui qui nous attendait !


Les coqs de Kauai à Hawaii

Impossible de ne pas les mentionner… Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux l’ont bien vu : il y a des coqs partout sur Kauai. En snorkeling à Anini et Salt Pond beach, je les entendais crier même quand j’avais la tête sous l’eau. Après 5 km de randonnée en forêt dans le parc Kokee, ils sortaient de derrière les arbres alors qu’on déballait notre collation. C’est drôle les premières journées, mais après quelques réveils ultras matinaux en camping, j’avoue que je les trouvais un peu moins comiques !

Pourquoi il y a des coqs partout à Kauai ?

Il y aurait toujours eu des coqs et poules sauvages sur Kauai. Dans les années 1980-1990, une série de tempêtes aurait permis à la volaille de prendre la fuite. On les retrouve désormais pratiquement partout sur l’île.


*Ce texte contient des liens affiliés.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.