Suivez-moi

Pour recevoir les derniers articles par courriel

Une application GRATUITE pour faire de belles découvertes lors de vos voyages

Derniers articles

Un rabais avec airbnb

  • Accueil
  • /
  • voyage
  • /
  • Roadtrip dans l’Ouest canadien : itinéraire de 2 semaines de Vancouver à Calgary
Roadtrip dans l'Ouest canadien itinéraire de 2 semaines de Vancouver à Calgary

Roadtrip dans l’Ouest canadien : itinéraire de 2 semaines de Vancouver à Calgary

Un roadtrip dans l’Ouest canadien de 2 semaines ; quoi de mieux pour redécouvrir la Colombie-Britannique et l’Alberta. J’avais fait un voyage de 10 jours en Colombie-Britannique à l’été 2020, mais autrement, j’avoue avoir bien négligé cette partie du Canada dans les dernières années. C’est donc avec grand bonheur que j’ai sillonné les routes de Vancouver à Calgary.

 

Itinéraire de 2 semaines pour un roadtrip dans l’Ouest canadien

  • Vancouver Tsawwassen : Arrivée
  • Tofino et Ucluelet : 3 jours
  • Squamish : 1 jour
  • Whistler : 1 jour
  • Lilooet : 1 jour
  • Salmon Arm : 1 jour
  • Revelstoke : 2 jours
  • Banff et Lac Louise : 3 jours
  • Canmore : 3 jours
  • Calgary : départ

 

Tofino et Ucluelet : coups de cœur côtiers

Vancouver à Tofino – Traversier de Tsawwassen à Nanaimo (2 h), Nanaimo à Tofino (207 km – environ 3 h)

C’est donc à l’aéroport de Vancouver que nous avons récupéré la voiture de location pour amorcer le roadtrip. Ayant surtout envie de montagnes et de paysages côtiers, nous avons choisi d’éviter la ville pour cette fois et nous sommes allés presque directement à Tofino. Je dis presque, parce qu’on a passé une nuit à Tsawwassen, tout près du traversier, afin de partir tôt le lendemain matin.

Ceux qui me lisent savent à quel point j’aime surfer et je dois dire que j’avais très hâte de revoir la côte et l’océan. Je vous réfère au billet Que faire à Tofino et Ucluelet pour des idées et suggestions d’activités dans le coin. Mon passage de cette année a été très semblable.

Que faire à Tofino et Ucluelet

  • Prendre un cours de surf
  • Faire une randonnée
  • Profiter des couchers de soleil
  • Manger un fish and chip
  • Peaufiner son bronzage
  • Visiter une microbrasserie

 

Découvrir Squamish lors d’un roadtrip dans l’Ouest canadien

Tofino à Squamish – Tofino à Nanaimo (207 km – environ 3 h), traversier de Nanaimo à Horseshoe Bay (2h)

Après le surf et les plages, nous avons rejoint Squamish le temps de faire une petite randonnée dans le parc provincial Murrin et de prendre un verre à la microbrasserie A-FRAME. Ayant déjà visité Squamish, cet arrêt était une façon de se rapprocher de Whistler en s’arrêtant pour dormir à prix plus raisonnable. J’en profite pour vous dire que nous avons fait du camping pendant presque l’entièreté de ce roadtrip dans l’Ouest canadien.

Que faire à Squamish

  • Une randonnée au parc provincial Murrin
  • Visiter le parc provincial Shannon Falls
  • Du vélo de montagne
  • Pour un coucher de soleil inoubliable, prendre la gondole Sea to sky


Whistler une journée au Whistler Mountain Bike Park

Squamish à Whistler (59 km – 45 minutes)

Lors de mon dernier passage, j’avais pris le temps de visiter Whistler et de faire de la randonnée, mais cette fois, l’objectif de cet arrêt à Whistler était de faire du vélo de montagne au Whistler Mountain bike Park.

Nous avons choisi d’y aller avec « la totale » et de réserver une montée jusqu’au fameux « Top of the world » un sommet d’où la vue est apparemment spectaculaire. Malheureusement pour nous, le temps était très nuageux et j’avoue avoir eu une petite frousse en débutant la descente, car la visibilité était nulle ! Cela dit, j’ai fini par prendre confiance et j’ai beaucoup apprécié ma descente.

Le bike park est au cœur du village, donc il est facile de se balader et de profiter des lieux à la fin de la journée. Après un moment de repos, nous avons repris la route afin de nous arrêter rapidement à Pemberton et de conduire jusqu’à Lilooet pour la suite de notre roadtrip dans l’Ouest canadien.

Que faire à Whistler

  • Une randonnée (Rainbow Lake, Garibaldi, train wreck, etc.)
  • Visiter la place Olympique et le centre du village
  • Du vélo de montagne
  • Prendre la gondole Peak 2 Peak pour des points de vue époustouflants

 

S’arrêter à Lilooet lors d’un voyage dans l’Ouest canadien

Whistler à Lilooet (130 km – 2 h)

La route 99 qui sépare Pemberton de Lilooet en Colombie-Britannique est tout simplement spectaculaire. Nous nous sommes arrêtés plusieurs fois pour apprécier les paysages. Même à distance, le parc provincial Joffre Lakes est impressionnant avec son glacier et ses sommets enneigés et je me suis promis de l’intégrer à un prochain itinéraire de 2 semaines entre Vancouver et Calgary.

Lilooet fut l’un de mes coups de cœur de ce roadtrip dans l’Ouest canadien. Comme plusieurs endroits dans les rocheuses canadienne la petite ville est nichée entre les montagnes, mais on y trouve aussi vignoble, rivière et village style western. Notre camping, tout près de la rivière, était paisible et parfaitement situé. Au matin nous avons eu une petite frousse en trouvant des traces d’ours à environ 10 mètres de la tente !

Le vieux pont suspendu de Lilooet passe au-dessus de la rivière Fraser depuis 1913 et cette zone est agréable à découvrir. La pêche est beaucoup pratiquée sur les bords de la rivière et si c’est votre genre d’activité il est facile de trouver des sorties guidées.

Que faire à Lilooet

  • Visiter le vignoble Fort Berens estate
  • Aller à la pêche
  • Traverser le vieux pont suspendu
  • Visiter le village

 

Salmon Arm et le plus long quai d’Amérique du Nord

Lilooet à Kamloops (172 km -2h), Kamloops à Salmon Arm (109 km – 1 h 15)

Le paysage se métamorphose entre Lilooet et Salmon Arm et on a presque un aperçu de ce qu’a l’air la fameuse vallée de l’Okanagan. Nous avons fait un arrêt à Kamloops le temps de dîner et de faire des provisions, mais comme nous avons une préférence pour les endroits calmes, nous ne nous sommes pas attardés et avons filé directement à Salmon Arm.

Quel drôle d’endroit que Salmon Arm. Notre choix s’était arrêté sur Salmon Arm vu sa position sur la route, mais si c’était à refaire, nous tenterions de trouver plus charmant. L’endroit, situé sur les rives du lac Shuswap, est connu pour abriter le plus long quai en Amérique du Nord. C’est ce quai qu’on voit sur les permis de conduire de la Colombie-Britannique. Il y a quelques marchés où dénicher des produits frais de la vallée de l’Okanagan, le quai est joli, mais autrement, la magie n’a pas opéré sur moi.

Que faire à Salmon Arm

  • Prendre l’apéro sur les rives du lac Shuswap
  • Aller voir le plus long quai d’Amérique du Nord
  • Visiter les marchés locaux

 

Revelstoke mon nouveau paradis du plein air

Salmon Arm à Revelstoke (104 km – 1 h 10)

Revelstoke a été un autre de mes coups de cœur de ce roadtrip dans l’Ouest canadien. C’était la première fois que j’y allais et je me suis demandé pourquoi j’avais mis tant de temps à y mettre les pieds..! Dès notre arrivée, nous avons pique-niqué sur le bord de la rivière Columbia au parc Centennial avant d’aller se balader dans le petit centre-ville qui m’a immédiatement charmée. J’ai adoré la terrasse du Dose Café pour relaxer ainsi que les tacos du Taco Club.

Le parc national du Mont Revelstoke est tout près et nous y avons fait la randonnée de 16km qui mène au magnifique Eva lake ainsi que la courte randonnée qui mène aux anciennes plateformes de saut à ski ; une courte visite historique super intéressante. Le parc regorge de sentiers à découvrir. Je me suis promis d’y revenir en été ou en hiver pour faire du ski de randonnée.

Côté camping, nous avons choisi le Boulder Mountain Resort, un peu bruyant vu sa proximité avec l’autoroute, mais en forêt et idéalement situé.

Que faire à Revelstoke

  • Pratiquer le vélo de montagne
  • Découvrir les sentiers de randonnée du parc national du Mont Revelstoke
  • Flâner dans le centre-ville
  • Visiter le parc national des Glaciers (malheureusement pour moi il pleuvait des cordes !)
  • Faire du rafting

 

Banff : un incontournable de tout roadtrip dans l’Ouest canadien

Revelstoke à Golden (148 km – 1 h 45), Golden à Banff (238 km – 2 h 45)

Depuis Revelstoke, le plan de match était d’aller à Golden en passant faire une randonnée dans le parc national des Glaciers. Cependant, le jour venu, il pleuvait des cordes et le temps était brumeux. Nous avons donc choisi d’arrêter dîner à Golden avant de filer directement à Banff que nous avions très hâte de revoir.

Je serai brève dans ce billet sur Banff et Canmore, car je leur dédis un article complet qui sera bientôt en ligne. Disons seulement que ce roadtrip dans l’Ouest canadien fut pour moi l’occasion de revoir ces deux endroits où je n’avais pas mis les pieds depuis 19 ans… lors de mon tout premier voyage ! J’avoue avoir retrouvé avec beaucoup d’émotions Banff, le Lac Louise et Canmore qui n’avaient rien perdu de leur splendeur.

 

Canmore et Kananaskis en Alberta

Banff à Canmore (25 km – 20 minutes), Canmore à Calgary (120 km – 1 h 15)

Après trois jours à Banff, nous nous sommes dirigés vers Canmore où nous avons retrouvé des amis qui nous ont bien fait profiter des environs. Vous aurez toute l’info sur ce secteur dans mon billet sur le parc national de Banff.

À la fin de notre itinéraire de 2 semaines dans l’Ouest du Canada, nous avons pris la route depuis Canmore afin de ramener la voiture de location à l’aéroport de Calgary et de prendre notre vol de retour vers Québec.



Location de voiture de Vancouver à Calgary :

J’aurais beaucoup aimé traverser le Canada à bord de mon Dodge Grand Caravan aménagé, mais étant donné la distance et le temps nécessaire pour un tel voyage, j’ai dû me résigner à louer une voiture sur place pour cette fois.

J’utilise à peu près tout le temps Rentalcar quand vient le temps de louer des voitures.

Plein air :

Nous avons vu quelques ours noirs lors de notre voyage de 2 semaines dans l’Ouest canadien. On vous le recommandera partout, mais assurez-vous de vous procurer une bombe répulsive contre les ours que ce soit au camping ou lors de vos randonnées. Les problèmes sérieux sont rares, mais les rencontres fréquentes.

Assurez-vous de trimballer une trousse de premiers soins adaptée à votre style d’activités.


*Ce texte contient des liens affiliés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.