Suivez-moi

Pour recevoir les derniers articles par courriel

Une application GRATUITE pour faire de belles découvertes lors de vos voyages

Derniers articles

Un rabais avec airbnb

  • Accueil
  • /
  • voyage
  • /
  • Que faire au Costa Rica : 10 endroits à voir en voyage au Costa Rica
Que faire au Costa Rica

Que faire au Costa Rica : 10 endroits à voir en voyage au Costa Rica

Pays d’Amérique centrale bien connu pour ses plages, ses forêts et ses parcs, le Costa Rica est un pays extrêmement riche en expériences de toutes sortes. Ceux qui se demandent que faire au Costa Rica ne devraient pas chercher longtemps : les endroits à voir au Costa Rica sont nombreux et très diversifiés. De la jungle aux volcans, des collègues et moi vous présentons nos coups de cœur costaricains. Pura vida !, et bon voyage au Costa Rica !


À voir au Costa Rica : endroits à visiter lors d’un voyage au Costa Rica


Le volcan Irazú : ascension du plus haut volcan actif du Costa Rica

Avec ¼ de la superficie du pays considérée comme zone protégée et 26 parcs nationaux, le Costa Rica offre aux visiteurs une nature généreuse entre forêts, plages et volcans. On compte 116 volcans au Costa Rica, dont 5 sont actifs et 2 endormis.

Si le volcan Arenal (1643 mètres) reste le plus emblématique du pays parce que très actif jusqu’en 2010, le volcan Irazú est quant à lui le plus haut volcan actif du pays (3432 mètres). Situé à cinquante kilomètres de la capitale San José, son ascension jusqu’à la crête sommitale est facile et permet d’observer les 5 cratères du volcan. Le plus large fait plus de 1000 mètres de diamètre. Son voisin, le cratère Diego la Hava, abrite quant à lui un petit lac acide de couleur bleu émeraude certains jours.

L’ascension du volcan Irazú est l’un de mes plus beaux souvenirs du Costa Rica. Il y a une dizaine d’années, elle se faisait parmi les fumerolles dégageant une forte odeur de soufre. Ces émanations se sont évaporées depuis, mais le paysage lunaire, avec très peu de végétation et une terre totalement grise, n’en reste pas moins unique. Par temps clair, le panorama au sommet est également sublime, mais attention de bien vous couvrir, il y fait très froid.

Par Céline du blog Globtrekkeuse

 

Punta Uva : petit paradis de la côte Caraïbes du Costa Rica

Punta Uva, dont son nom fait référence à une sorte d’arbre qu’on retrouve localement et dont les fruits ressemblent à des raisins (Uva), est une petite pointe qui se jette dans la mer et qui sépare deux magnifiques longues plages.

La plage de Recife est l’image même qu’on se fait d’un paradis du bout du monde avec sa longue plage dorée bordée de cocotiers. Je suis restée deux journées et honnêtement j’ai eu bien du mal à quitter l’endroit au moment venu. D’une tranquillité qui invite à la quiétude, mes journées étaient ponctuées de séances de lecture sur la plage, de baignade et de balades. Les contemplatifs seront ravis. Il est possible de traverser la pointe recouverte de forêt sauvage pour rejoindre l’autre plage de l’autre côté. Personnellement, je l’ai trouvé un peu moins jolie, mais ça permet d’occuper ses journées. On ne va pas à Punta Uva pour faire plein d’activités, car il n’y a pas grand-chose. On y va surtout pour se reposer et avoir l’impression d’avoir découvert un trésor caché du Costa Rica. Cette plage est celle que j’ai préférée de toutes celles que j’ai vues au Costa Rica.

Voici un article pour découvrir le Costa Rica en mode détente.

Par Rachel du webzine sur le voyage au féminin Les Voyageuses du Québec.

Punta Uva Costa Rica

 

Visiter Tamarindo lors d’un voyage au Costa Rica

Tamarindo a été mon endroit préféré au Costa Rica. C’est un endroit touristique tellement sympa que j’ai eu du mal à partir. D’ailleurs beaucoup d’expatriés s’y sont installés pour profiter de l’atmosphère tellement typique qu’on appelle « pura vida »: la philosophie de vie au Costa Rica. De plus, à Tamarindo, il y a tellement de choses à faire qu’on peut y rester assez longtemps sans s’ennuyer. Bien évidemment on peut profiter des différentes plages du coin. Se trouvant côté Océan Pacifique, Tamarindo est l’endroit idéal pour pratiquer le surf. Les vagues sont différentes suivant les plages faisant le bonheur des débutants comme des confirmés. La nightlife est aussi trépidante.

C’est un endroit idéal pour aller observer la ponte des œufs des tortues en saison avec une agence. Vous pouvez pratiquer l’observation des oiseaux dans le parc national Las Baulas de Guanacaste. On peut aussi faire de la plongée et différents tours en bateau. Allez voir mon article qui recense toutes les activités à faire à Tamarindo au Costa Rica.

Par Emily du blog Travel And Film

 

Découvrir Tortuguero : une destination colorée entre terre et mer

Pays réputé pour sa faune et sa flore, le Costa Rica est une destination privilégiée pour l’observation des animaux dans leur habitat naturel. Sur sa côte Caraïbe, le village de Tortuguero en est le parfait exemple. Comme son nom l’indique c’est le lieux incontournable pour rencontrer ces tortues qui parcourent des milliers de kilomètres pour venir pondre leurs œufs sur les plages de ce village. L’originalité de Tortuguero réside également dans sa localisation géographique entourée de lagunes et uniquement accessible en bateau ou en avion. Le parc national associé au village propose également des sorties en barque accompagnées de guides pour l’observation de la faune et la flore. Équipés de jumelles et de nos appareils photo nous avons pu ainsi découvrir des crocodiles, boa, toucan, singes et bien d’autres animaux. Un véritable zoo grandeur nature, le tout enrichi par les explications des guides. L’hébergement n’est pas en reste également à Tortuguero avec des lodges sur pilotis où le réveil matinal par des singes hurleurs est une expérience à vivre !

Par Chris & Sand de ChrissandVoyage

 

Le parc national Marino Ballena au Costa Rica

Le parc national Marino Ballena fait partie de nos meilleurs souvenirs du Costa Rica. Dans une région préservée et complètement sauvage, l’accès pour l’espace naturel comprenant la plage et ses alentours est payant. Mais les 6$ engagés ne sont pas vains. Le lieu est splendide, l’un des plus sympas que nous ayons vu au Costa Rica.

Sur la plage, la presqu’île d’Osa prend la forme d’une queue de baleine. Ce banc de sable émergeant au milieu de l’eau fait un clin d’oeil aux célébrités du parc : les baleines y viennent pour mettre bas.

Pour aller les observer de plus près (mais pas de trop), des tours organisés partent du centre-ville d’Uvita. Mais attention à bien choisir l’organisme avec lequel vous partez ! Il est important que le bateau reste à une distance respectable des mammifères marins et ne les harcèlent pas. Le parc national Marino Ballena se prête également très bien à l’observation d’oiseaux, de pélicans et même de nombreux animaux sauvages.

Par Mila du blog Un Monde à Vélo

À voir au Costa Rica Parc Marino Ballena

 

Puerto viejo de talamanca (Costa Rica’s Hidden Gem)

La côte Ouest costaricaine est la destination de choix pour beaucoup de voyageurs. On y retrouve énormément d’activités, du beau surf, des chaleureux petits villages et bien plus. Lors de la planification de notre itinéraire, on laisse souvent de côté la côte des Caraïbes! Puerto Vieja de Talamanca est en effet une destination qui pourra faire bifurquer votre itinéraire vers l’eau turquoise de la côte Nord!

Ce village « hippy » peu connu situé dans la province de Limón, sur la côte de la mer des Caraïbes a beaucoup à offrir ! On y retrouve plusieurs restos et bars Reggae, des surfs spots à couper le souffle et une énergie très sympathique. Louez un vélo et explorez les environs, enfilez votre masque de plongée ou votre surfboard et lancez-vous à l’eau!

Au nord de la ville, il y a un grand récif corallien où se trouve un site de plongée avec une épave emblématique. Pour se rendre à Puerto Vieja vous pouvez facilement bénéficier d’un shuttle privé ou encore le bus, il y a des départs quotidiens de San José.

Ce village peut être une belle escale avant de traverser la frontière du Panama pour visiter la populaire archipel Bocas del Toro.

Par Samuel de Fenceless Travel

Que faire au Costa Rica Puerto viejo de talamanca

 

Visiter Monteverde au Costa Rica

Un des lieux qui m’a le plus marqué lors de mon road trip de 4 semaines au Costa Rica est bien la Réserve Nubuso Monteverde. Première étape de notre séjour, celle-ci est située dans la région de Puntarenas et Alajuela, à 3 heures de route de la capitale San José sur la cordillère de Tilaràn.

Cet espace naturel unique, est une forêt tropicale humide dans les nuages et la brume, en altitude. Nous y avons exploré les lieux sur toute la journée, avec l’observation de plusieurs points de vue et un pont suspendu permettant de marcher à travers la canopée de la forêt.

Cette vaste réserve englobe plus de 10 500 hectares de forêt, dont 90% sont vierges, qui offrent divers parcours. Avec de la patience, vous observerez le magnifique oiseau Quetzal, emblème du Costa Rica, des grenouilles et toute une biodiversité propre au Costa Rica.

Par Lisa du blogue Making the road

 

Parc de Cahuita : magnifique parc national de la côte Caraïbes

Si vous trouvez que le Parc Manuel Antonio est trop cher et trop touristique, je vous invite à rejoindre plutôt la côte Caraïbes et le Parc National de Cahuita. Fonctionnant sur un système de donation, ce parc est reconnu pour ses animaux sauvages qu’il est possible d’apercevoir. Vous pourrez y voir la fameuse vipère jaune, des paresseux, des singes hurleurs, des singes capucins à tête blanche (surveillez votre nourriture, ce sont de sacrés voleurs), des ratons-laveur trop mignons, des écureuils roux et de nombreux oiseaux, lézards et insectes de toutes sortes.

Le parc comprend quelques sentiers bien aménagés qui nous amènent tantôt à travers la jungle, le long de belles plages de sable blond bordées de cocotiers, à l’embouchure des rivières à crocodiles que l’on doit traverser à pied ou encore sur une longue passerelle de 2km qui passe au-dessus d’un marécage au coeur d’une jungle épaisse où peinent à passer les rayons du soleil.

Ce qui est génial de ce parc, c’est qu’en plus de pouvoir côtoyer beaucoup d’animaux sauvages, on jouit d’une tranquillité que Manuel Antonio n’offre aucunement avec son lot de visiteurs. Le Parc de Cahuita est un incontournable à visiter sur la Côte Caraïbes du Costa Rica assurément.

Par Rachel du blog voyage Découverte Monde.

 

Le Parc Corcovado un incontournable du Costa Rica

Lors de mon road trip au Costa Rica j’ai eu la chance d’explorer tous les recoins du pays pendant un mois. Parmi tous les parcs que j’ai visités, mon coup de cœur se porte sur celui du Corcovado, situé sur la péninsule d’Osa à l’extrémité sud du pays (côté pacifique).

C’est l’un des parcs les plus sauvages et préservés du Costa Rica. Ici on ne ressent pas la pression touristique comme à Manuel Antonio par exemple. Et arpenter les sentiers au milieu de la jungle donne la sensation d’être un explorateur. Le parc national Corcovado abrite au cœur de sa forêt tropicale primaire une faune exceptionnelle. S’il est assez rare de croiser le tapir, le fourmilier ou le jaguar, vous ne devrez pas avoir de mal à observer les quatre espèces de singes du parc ainsi que de nombreux oiseaux dont le ara rouge. Le parc se visite obligatoirement avec un guide. Lui seul saura vous montrer le chemin à prendre dans cette forêt épaisse. Il est même possible de passer une nuit sur place à la station biologique pour une expérience encore plus immersive.

Par Nicolas du blog Carnets Voyages

 

Que faire au Costa Rica : apprendre à surfer à Santa Teresa ou Mal Pais

Pour moi, aucun voyage au Costa Rica ne serait réellement complet sans un passage à Santa Teresa ou à Mal Pais le temps d’aller surfer et de prendre quelques cours de yoga. Ces deux petits villages côtiers voisins à l’ambiance ultra décontractée sont de véritables havres de paix même s’ils se sont beaucoup développés dans les dernières années. Définitivement à inclure à votre itinéraire au Costa Rica!

Coté surf, au premier coup d’oeil, les vagues peuvent sembler imposantes, voire intimidantes, mais ne vous laissez pas impressionner. Les cours de surf à Santa Teresa et Mal Pais sont offerts à absolument tous les niveaux de surfeurs et il est possible de prendre des classes pour s’initier comme pour parfaire sa technique. D’ailleurs, si vous débutez, vous aurez plus de plaisir dans les vagues en étant accompagné de quelques bons conseils. Les surfshops pullulent dans le village et vous n’aurez aucune difficulté à trouver. Plusieurs hôtels offrent également locations de planches de surf ainsi que leçons.

Outre le surf, que faire à Santa teresa? Relaxer, se reposer et profiter des kilomètres de plages paradisiaques pour lire en voyage, vous prélasser sous le soleil ou admirer des couchers de soleil spectaculaires. Pura vida!

Par Gabrielle Vagabondeuse

Retraites de surf et yoga à Santa Teresa Costa Rica

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.