Suivez-moi

Pour recevoir les derniers articles par courriel

Une application GRATUITE pour faire de belles découvertes lors de vos voyages

Derniers articles

Un rabais avec airbnb

  • Accueil
  • /
  • voyage
  • /
  • Quoi faire à Québec en quelques idées d’activités
Quoi faire à Québec

Quoi faire à Québec en quelques idées d’activités

Québec, c’est probablement la ville que je préfère au monde. Je l’ai quittée plusieurs fois lors de mes voyages, mais je finis toujours par y revenir et par avoir hâte de la retrouver. Je l’aime, entre autres, parce que je vis en plein centre-ville avec ce que tout centre-ville offre (restos, pubs, parcs, musées, etc.), mais seulement quelques minutes de routes suffisent à me transporter hors de la civilisation et je n’ai jamais besoin de me demander quoi faire à Québec, car les possibilités sont sans fin et extrêmement variées.

Une ville, c’est des gens, des différences et des visions unis dans une même communauté. Pour ces raisons, je ne me voyais pas vous donner uniquement mes propres idées de possibilités d’activités, car à mon avis ça ne pouvait pas être représentatif de Québec. À la place, j’ai demandé à des gens du coin, des « Québécois pure laine » comme on dit par chez nous, de vous dire ce qu’ils aiment le plus de notre ville.

Donc, pour cette fois, on laisse de côté le château Frontenac, les plaines d’Abraham et le Petit Champlain (qui sont des incontournables bien connus de toutes façons!) et ensemble, on vous fait découvrir ce que, nous, les locaux, on aime chez nous.

Alors que vous soyez du coin ou seulement de passage, voici quelques idées d’activités pour découvrir et savoir quoi faire à Québec.

Le château Frontenac vu depuis la terrasse de Lévis. Photo par Eric Biron.

Le château Frontenac vu depuis la terrasse de Lévis. Photo par Eric Biron.

 

Explorer les quartiers de Québec comme les gens du coin

Le coeur de la ville, le quartier St-Jean-Baptiste

Le faubourg St-Jean-Baptiste, pour moi, c’est simple, c’est le cœur de Québec. C’est un des plus anciens quartiers de la ville et je trouve que son vécu et son histoire transparaissent et se manifestent autant de par l’architecture que de par les personnages qui le peuplent.

La rue St-Jean par une journée de printemps.

La rue St-Jean par une journée de printemps.

La partie la plus ancienne est regroupée autour de l’église St-Jean-Baptiste et une promenade dans les environs vous donnera un aperçu de la richesse architecturale du coin.

Pour ne presque rien manquer, il faut marcher la rue St-Jean au complet et ouvrir grand les yeux. La vie de quartier est à l’honneur et les commerces sont nombreux, entourés de quelques arbres et de coin de verdure.

Pour des idées d’arrêts : Les gourmands seront au ciel au musée du chocolat et pourront s’y sucrer le bec à souhait et pour un arrêt plus santé, où les produits locaux ou bio sont à l’honneur, la Carotte Joyeuse est un incontournable. Le Projet offre une belle vue sur la basse-ville ainsi qu’un choix de produits de micro-brasseries locales à ne pas manquer. Pour ceux qui aiment magasiner, mes trois chouchous sont la boutique Seraphin, le Jupon Pressé et Rose Bouton.

Difficile de passer à côté de ce pilier historique de la ville ainsi que de ses charmants habitants!

Par Gabrielle

Limoilou : originalité et chaleureuse convivialité

Limoilou, autrefois quartier ouvrier, est depuis quelques années la terre d’accueil de jeunes travailleurs, de petites familles et d’étudiants.

Ce quartier en constant développement compte plusieurs restaurants dont Soupe & cie qui fait de fabuleuses soupes pour tous les goûts qui nous font voyager autour du monde. Il y a également la Rôtisserie OS qui fait un poulet rôti délicieux (la sauce OS à elle seule vaut le détour). Le marché public et la place publique viennent agrémenter la saison estivale tout en permettant aux résidents de se rencontrer et de faire des achats locaux.

Pour les plus sportifs, la Course de Limoilou en septembre est un incontournable. Avec son parcours qui passe sur la 3e avenue et les rues autour, l’encouragement du public, voici de bonnes raisons de se mettre à la course ! Avec l‘international de pétanque, qui revient annuellement avec toujours plus d’engouement à chaque édition, même les sportifs du dimanche y trouvent leur compte.

Le bazar des ruelles est également une activité incontournable. Les ruelles revivent et se remplissent de vendeurs et de chercheurs de trésor.

La rivière Saint-Charles, accessible dans le quartier, bordée de piste cyclable et piétonnière permet d’avoir accès à la nature en plein milieu urbain.

Par Sophie-Anne Henry

 

La rue Cartier, un oasis de bonheur au coeur de la ville

La rue Cartier est ma rue préférée à Québec et, ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, son architecture typique du quartier Montcalm invite les visiteurs à remarquer les façades des maisons du 19 ième siècle et les larges trottoirs de l’artère. Récemment, la rue fut embellie par de magnifiques abat-jours colorés au niveau des lampadaires. Quelle magnifique idée pour agrémenter l’espace urbain!

La colorée rue Cartier vu de nuit. Photo par Eric Biron.

La colorée rue Cartier vu de nuit. Photo par Eric Biron.

Peu importe la saison, la rue Cartier est agréable à fréquenter. Les épiceries fines et les restaurants aux menus variées charment les épicuriens. On y trouve également plusieurs boutiques tendances et même un cinéma de quartier avec une programmation variée.

La rue Cartier est très animée par les nombreuses activités de la Capitale. En effet, l’artère est privilégiée lors du Festival d’Été de Québec et du Festival du film de Québec.

Cette avenue a également l’avantage d’être à quelques pas des Plaines d’Abraham, véritable poumon vert de la ville où l’on peut pratiquer plusieurs sports ou tout simplement y faire un pique-nique. Elle est aussi à proximité du Vieux-Québec, autre quartier incontournable de la ville.

Finalement, la rue Cartier, par sa localisation, ses activités offertes et sa beauté, est un lieu à découvrir définitivement.

Par Eric Biron

 

Le quartier St-Sauveur… Stupeurs et découvertes!

Il y a quelques années, j’ai eu à changer de lieu de travail. Même si j’habite la Capitale depuis mon adolescence, je ne connaissais pas ce faubourg. En pratiquant la course à pied et la marche sportive durant mes pauses repas, j’ai pu découvrir le quartier St-Sauveur au rythme des saisons. Je peux affirmer que j’ai été et que je suis encore sous le joug de cet ancien quartier populaire.

Tout d’abord, le quartier St-Sauveur se découvre à pied. Occupant un territoire de quatre kilomètres carrés, vous pourrez remarquer les vestiges architecturaux d’un patrimoine historique riche et original d’un ancien quartier ouvrier. Depuis sa création, la vie résidentielle et les établissements commerciaux se côtoient dans une diversité culturelle et sociale étonnante. De plus, plusieurs commerces originaux ont élu domicile il y a quelques années et sont devenues des adresses incontournables du quartier: Le Pied Bleu, Coeur de mailles, Le Renard et la Chouette, le Griendel, Sol Latino, le Shogun, Myco Anna, Latulippe, école Passion Tango.

Ensuite, géographiquement parlant, le quartier se situe au coeur de la ville de Québec et il est bordé par des espaces naturels magnifiques: le Parc linéaire de la rivière St-Charles et le parc Victoria. La faune urbaine se retrouve beaux temps, mauvais temps dans ces milieux naturels uniques où le panorama sur la ville est époustouflant.

Finalement, le quartier St-Sauveur est un incontournable si vous visitez la Capitale-Nationale. Son charme et son énergie resteront longtemps gravés dans votre mémoire. St-Sauveur un jour, St-Sauveur toujours!

Par Isabelle Breton

 

Le nouvo St-Roch a le vent dans les voiles

St-Roch, on peut dire que c’est LE quartier avec le vent dans les voiles de la ville. Que ce soit pour un cours de yoga ou pour une bouffe mémorable, les commerces sont variés et le renouveau est à l’honneur et c’est ce qui me plait le plus du Nouvo St-Roch.

La rue St-Joseph au petit matin.

La rue St-Joseph au petit matin.

La rue St-Joseph, artère principale du faubourg, est réputée pour ses restos, ses bars et ses boutiques et fera le bonheur des gourmands comme des shoppings addicts. Un festival sous un pont d’autoroute y a même lieu en septembre chaque année et permet d’observer l’art urbain qui couvre les piliers de l’autoroute tout en assistant à un spectacle. Où d’autres dans le monde aurez-vous cette occasion?!

Un jardin ou il fait bon de prendre l’air en été a aussi été aménagé et permet de profiter d’un peu de verdure en pleine ville.

Bref, St-Roch, pour moi, c’est la diversité et ça vaut absolument une visite!

Par Gabrielle

 

Pour une escapade littéraire à Québec

par la blogueuse Julie lit au lit

Inaugurée en octobre 2015, la Maison de la littérature porte bien son nom : on s’y sent comme à la maison! Ce lieu unique en Amérique du Nord est voué à la création et à la diffusion de la littérature et de l’écriture.

Cette maison à 3 étages abrite une succursale de la Bibliothèque de Québec, où on peut bouquiner et écrire. Aussi, elle comporte un espace bistrot où il est possible de boire un verre entre amis. La scène littéraire, tant qu’à elle, permet d’assister à des spectacles à saveur littéraire, de participer au jeu 30 arpents de pièges, et plus encore! Et comme dans toute bonne maison, il est possible de s’isoler pour créer en toute intimité. En effet, la Maison permet d’emprunter des cabinets d’écriture et des salles de réunion.

Maison de la littérature de Québec. Photo par Julie Collin.

Maison de la littérature de Québec. Photo par Julie Collin.

Bien que je fréquente la Maison de la littérature régulièrement, je suis encore émerveillée par tant de beauté! Comme vous pouvez le constater sur la photo, le patrimoine de l’ancien temple Wesley est mis en valeur, tout en étant un lieu très actuel. C’est lumineux et épuré. On s’y sent bien, tout simplement.

L’entrée est libre et le bâtiment est accessible. Il est possible d’obtenir une visite commentée, en français ou en anglais ($). Certaines activités de la programmation sont gratuites, d’autres sont payantes. Consultez le site web pour plus de détails : Maison de la littérature

En terminant, êtes-vous surpris de savoir que le slogan de la Maison est Écrire. Lire. Vivre.?

Par Julie Collin

Pour suivre Julie via son (très cool) blog de lecture Julie lit au lit / la lectrice philanthrope, cliquez ici!

 

Pour prendre l’air sans trop s’éloigner de la ville

Faire l’auto-cueillette de pommes

Récolte de pommes à la Casa Breton.

Récolte de pommes dans le verger de la Casa Breton.

Cueillir des pommes, c’est définitivement l’une des activités incontournables à faire chaque automne! Quoi de plus agréable que de profiter de l’air frais de la campagne, d’admirer les magnifiques couleurs des arbres et de manger de bonnes pommes fraîches de chez nous!

C’est aussi une belle occasion de se familiariser avec les nombreuses variétés de pommes qui existent au Québec et de découvrir ses coups de cœur. Ginger Gold, Spartan, Cortland, McIntosh, Honey Crisp : il y en a pour tous les goûts et pour toutes les occasions!

Cet automne, pour cueillir vos pommes dans un endroit paisible et un décor enchanteur, allez au Verger et Vignoble Casa Breton, situé sur la rive-sud de Québec, en bordure de la Rivière Etchemin. Vous pourrez même en profiter pour faire la dégustation des cidres artisanaux de la Cidrerie Le Somnambule, fabriqués sur place avec les pommes du verger.

Une autre bonne raison d’aller cueillir des pommes!

Par Eve Larouche Laliberté et Emile Robert

 

Une « croisière » sur le fleuve St-Laurent

Quoi de mieux par une belle journée ensoleillée que de s’offrir une croisière à petite échelle sur le fleuve Saint-Laurent? C’est ce que la traverse Québec-Lévis vous offre, jour comme soir, été comme hiver !

Une des plus belles vue de la capitale, depuis le traversier. Photo par Laurie Gosselin.

Une des plus belles vue de la capitale, depuis le traversier. Photo par Laurie Gosselin.

Accessible à pied, en vélo ou en auto, la traverse de Lévis vous permet une alternative plus agréable pour les yeux pour vous déplacer de la rive sud à la rive nord. Juste avant votre départ de Lévis pour la capitale nationale, vous pourrez profiter d’un terminus complètement rénové, avec une façade de verre offrant une vue à couper le souffle et des fontaines rafraichissantes.

Pourquoi ne pas profiter des quelques minutes que dure l’aventure pour aller sur l’une des galeries d’observation du Alphonse-Desjardins ou du Lomer-Gouin pour respirer la brise du fleuve ou encore pour visiter les expositions présentées sur les navires. Vous pourrez aussi admirer une vue impressionnante sur Québec avec son château Frontenac et ses remparts, témoignant de l’importance historique de la ville.

La traverse Québec-Lévis. Photo par Laurie Gosselin.

La traverse Québec-Lévis. Photo par Laurie Gosselin.

Vous voilà donc à destination, à Québec dans le quartier Petit-Champlain, finissez donc cette belle journée de visite dans ses rues pleines d’histoire, vous êtes maintenant à distance de marche d’innombrables boutiques, restaurants et cafés.

La traverse Québec-Lévis, c’est définitivement une expérience à ne pas manquer !

Laurie G. et Arnaud F.-R.

 

Une bouffée d’air à la plage Jacques-Cartier

Mélissa à la plage Jacques-Cartier.

Mélissa à la plage Jacques-Cartier.

Le parc de Plage-Jacques-Cartier via le secteur de la marina de Cap-rouge est sans contredit un de mes endroits préférés lorsque je me demande quoi faire à Québec et que j’ai envie d’aller prendre l’air sans trop m’éloigner de la ville. Longeant le fleuve St-Laurent de Cap-Rouge à Ste-Foy, c’est une promenade de 2.6 km qui rejoint le sentier des Grèves vers la promenade de Champlain.

Été comme hiver, le paysage panoramique sur le fleuve et sur les ponts y est époustouflant. Tout au long du parcours, on retrouve des bancs ou des tables et l’endroit se prête bien à différentes activités. J’y vais soit pour marcher, faire du jogging, relaxer ou bien pique-niquer. À tout coup, cet endroit me fait retomber sous le charme de ma ville !

Pour les gourmands, il y a une foule de possibilités à quelques pas. Les Chocolats Favoris pour la meilleure crème glacée en ville ou encore La Peltrie pour la typique poutine de casse-croute ! Le combo parfait à mon avis reste un sous-marin de chez Casa Panatoni accompagnée d’une bière du Dépanneur de la Rive. Ces 2 commerces sont juxtaposés et situés à quelques pas, sur la rue St-Félix. Côté resto, on y retrouve un comptoir de commandes pour emporter avec au menu des pizzas et sous-marin frais et faits maison. Puis, du côté dépanneur, vous aurez le plus grand choix de bières de microbrasseries au Canada, impressionnant ! Deux incontournables pour un pique-nique estival réussi.

Bonne promenade !

Par Mélissa Pouliot

 

Idées d’activités sportives à faire à Québec

Essayer le kitesurf sur le fleuve St-Laurent

Que dire du kitesurfing à Québec mis à part le fait que c’est un endroit extraordinaire pour en faire. Pourquoi? Parce que les possibilités et la variété des spots en font un endroit unique.

Simon en kitesurf dans la baie de Beauport.

Simon en plein maitrise de son kitesurf dans la baie de Beauport.

Le choix de l’endroit se fait en fonction de la direction des vents, des heures de marées et surtout du niveau du rider. En vent nord-est, nous priorisons la baie de Beauport qui est un endroit autant pour les débutants que les experts. C’est probablement the place to be quand on ne veut pas se casser la tête et que nous ne pouvons pas y aller nécessairement dans les heures de marées (il faut normalement un vent contraire à la marée pour que les deux forces s’équilibrent et pour éviter d’avoir à se faire ramasser par la garde côtière!). Bref, un spot extraordinaire avec vue sur le cœur de la ville, à proximité de tout et accessible pour tous.

Pour ce qui est des vents sud-ouest, nous irons du côté de Boischatel juste après les chutes Montmorency. Un emplacement accessible pour tous ceux qui maîtrisent les bases du kitesurf, c’est-à-dire un certain contrôle de la voile, du twin tip ou du surf. Un endroit qui a été aménagé par la ville pour la pratique du sport et pour les passants curieux de voir évoluer les voiles colorés et la beauté du fleuve.

Le second spot en vent Sud Ouest se trouve à Saint-Anne de Beaupré, tout juste après la cathédrale. Par contre, il est réservé pour les amateurs intermédiaires avancés, car il comporte certains risques, dont un courant assez fort et un changement de direction du vent qui a déjà causé certains pépins à quelques-uns d’entre nous. Ce site magique s’adresse autant aux amateurs de surf en vague qu’aux amateurs de twin tip qui se créer des kickers à profusion pour de la haute voltige.

Bref, plusieurs endroits à découvrir et où retourner pour profiter d’une façon différente de la ville de Québec.

Et pour ceux qui voudraient s’initier, allez faire un tour chez Kitexel, une école de Québec.

Par Simon Gauthier

 

Vélo de montagne et Snowboard

Es-tu du genre aventurier et sportif comme moi? Si oui, la ville de Québec est la destination parfaite pour satisfaire ta soif d’adrénaline peu importe la saison… Je suis un passionné de vélo de montagne et de planche à neige et Québec assouvit ces 2 besoins que j’ai, de rouler et rider.

Sentier en vélo de montagne.

Sentier en vélo de montagne.

Le vélo de montagne est en plein essor et Québec ne manque pas la parade. Il y a plusieurs endroits (Mont St-Anne, St-Émile, Lac-Delage, …) où je roule tout au long de l’été mais ma destination préférée est les “Sentiers Dumoulin”, au Lac-Beauport, à moins de 20 minutes du centre-ville de Québec. Tout le monde peut y trouver son compte, de débutant à expert. Et si tu veux un maximum de vitesse, essaye ma piste préférée, la “Super G”… Tu verras, c’est impossible de la descendre juste une fois tellement le feeling est bon.

Maxime après une belle averse de neige.

Max après une belle averse de neige.

Quand l’hiver s’y met, la saison de snowboard bat son plein à Québec et ses environs. Ne manque pas les stations du relais, de Stoneham et du Mont Ste-Anne. Pour ma part, je préfère la station Stoneham pour la section des pistes “40” qui sont de niveau avancé ainsi que pour l”ambiance relax et décontracté du bar pour l’après-ski :). De plus, pour les amateurs de ski touring, le parc de la Jacques-Cartier est à moins de 15 minutes au nord de Stoneham pour des sensations encore plus fortes.

Au maniaque de vélo de montagne et de planche a neige, viens faire un tour a Québec pour un maximum d’adrénaline.

Par Max Gingras
@livethelifemax

 

Une balade sur la rivière Haute-St-Charles à quelques minutes de la ville

Grâce à l’entreprise canots Légaré, il est possible de louer canots, paddle boards, kayaks et de profiter des eaux calmes de la rivière Haute-St-Charles. C’est parfait pour un après-midi entre amis ou en famille pour profiter du beau temps tant attendu de l’été québécois.

Une balade sur la rivière Haute-St-Charles.

La rivière Haute-St-Charles en partance de Canots Légaré.

Personnellement, j’adore aller m’y balader parce que ça me donne l’impression d’être loin de la civilisation même si en fait, je suis seulement à quelques minutes de chez moi, au centre-ville. Air frais et canards sont toujours au rendez-vous et je trouve que c’est une façon facile de profiter de la faune et de la flore qui entoure Québec sans avoir à aller trop loin pour ceux qui sont seulement de passage.

Les pêcheurs trouveront aussi leur compte puisqu’il est possible de pêcher sur place et pour les autres, amener votre pique-nique et profitez du soleil!

Par Gabrielle

 

Stoneham, beaucoup plus qu’une Station de ski!

Devenue un véritable terrain de jeux 4 saisons depuis quelques années, les amateurs de sports et plein-air seront comblés par les attraits de cette ville située à seulement 20 minutes de Québec!

Stoneham, pour du plein air à proximité de la ville.

Stoneham, pour du plein air à proximité de la ville.

Planche à neige, ski alpin, fat bike, raquettes, ski de fond, ski hors-piste, randonnée pédestre, vélo de montagne, canot, kayak, et plusieurs autres activités combleront les sportifs les plus affamés. Le Parc National de la Jacques-Cartier, situé à 10 minutes au nord,  permettra même de profiter de nombreuses options d’hébergement et ce, tout au long de l’année!

Avec ses restaurants, son boulanger français, nombreux commerces de proximité et très bientôt une microbrasserie, Stoneham charmera par son ambiance chaleureuse, festive et accueillante autant pour les familles que les plus jeunes tentés par les après-ski légendaires de la Station touristique.

Stoneham, un havre d’activités en nature pour décrocher de la vie urbaine à quelques kilomètres seulement du centre-ville!

Par Marc-André Boucher

 

Le mot de la fin:

Bien sûr, la liste aurait pu encore s’allonger longtemps! L’idée était de vous faire découvrir notre « chez nous » un peu différemment et j’espère que vous aurez trouvé ici un peu d’inspiration pour votre prochain passage dans la capitale.

Un grand merci aux collaborateurs de ce billet! Il n’aurait pas été aussi personnalisé et complet sans leur apport et je leur suis extrêmement reconnaissante de leur précieuse collaboration.

Pour ceux qui voudraient encore un peu plus d’exploration en terre québécoise et qui cherche quoi faire à Québec, pourquoi ne pas jeter un coup d’œil à cet article sur des idées de camping au Québec.

2 Commentaires

Laisser un commentaire