Suivez-moi

Pour recevoir les derniers articles par courriel

Une application GRATUITE pour faire de belles découvertes lors de vos voyages

Derniers articles

Un rabais avec airbnb

  • Accueil
  • /
  • voyage
  • /
  • 10 suggestions pour découvrir Istanbul le soir
Istanbul-le-soir

10 suggestions pour découvrir Istanbul le soir

Explorer Istanbul le soir, c’est un incontournable pour découvrir en profondeur cette belle grande ville. Des hammams à l’apéro en passant par les derviches tourneurs, voici quelques suggestions d’activités pour passer une bonne soirée à Istanbul.

Que faire à Istanbul le soir

 

Une croisière sur le Bosphore au coucher du soleil

L’une des sorties que j’ai préféré faire le soir à Istanbul c’est assurément ma croisière sur le Bosphore au coucher du soleil. On peut faire les croisières à tout moment de la journée, mais je pense que le crépuscule est idéal alors que le ciel se colore et qu’on peut tranquillement apercevoir les lumières de la ville qui scintillent.

Il y a plusieurs options pour les croisières. La moins dispendieuse est de se rendre au quai et d’y acheter un billet au coût de 60 TRY. Sur le bateau, un enregistrement en anglais et en turc explique ce qui nous entoure, mais il n’y a ni repas ni festivité. Si vous souhaitez un peu plus de luxe et de divertissement, il existe une pléthore d’excursions dîner-croisière sur le Bosphore.

Croisiere-Bosphore-Istanbul-turquie

 

Une soirée spectacle pour voir les derviches tourneurs

S’il y a une activité à ne pas manquer en soirée à Istanbul, c’est une représentation des derviches tourneurs. Le centre culturel Hodjapasha offre des prestations tous les soirs et bien qu’il ne s’agisse peut-être pas de l’option la plus authentique, c’est certainement la plus facile d’accès. En haute saison, il est préférable de réserver.

Si vous avez l’occasion, regardez du côté du Galata Mevlevihanesi qui semble offrir une expérience beaucoup plus traditionnelle, mais moins fréquente.

 

Une balade et un repas sur le pont de Galata

Le pont de Galata est l’alternative la plus intéressante pour joindre l’autre rive du Bosphore. De jour, on y observe de nombreux pêcheurs et le soir, le pont s’illumine et on y trouve plusieurs restaurants. C’est une excellente option si vous souhaitez goûter des fruits de mer, entre autres.

C’est également un endroit parfait pour prendre l’apéro à Istanbul tout en profitant des effluves salés du Bosphore.

 

Assister au coucher de soleil depuis une terrasse

Je pense qu’on assiste aux plus beaux couchers de soleil à Istanbul depuis les terrasses des nombreux cafés et restaurants. Le Seven hills restaurant, entre autres, offre un point de vue imbattable sur le Bosphore, la mosquée bleue ainsi que sur Ayasofia. Quand le ciel se colore et qu’on entend l’appel à la prière, c’est tout simplement magnifique.

Mosquee-bleue-Istanbul-en-4-jours

 

Visiter un hammam à Istanbul le soir

Visiter un hammam en Turquie est une activité absolument unique qui s’apprécie particulièrement bien en soirée. Lors de mon séjour à Istanbul, j’ai visité le Cemberlitas Hamami, l’un des hammams les plus populaires et accessibles de la ville. Je raconte mon expérience à la fois relaxante et déconcertante dans le billet Mon expérience dans un hammam en Turquie.

Il y a plusieurs hammams à Istanbul, vous voudrez peut-être en visiter quelques-uns avant de faire votre choix. Pour ma part, j’ai opté pour le Cemberlitas vu l’accueil et son emplacement très central. Il est possible de réserver si vous voulez vous assurer une place le jour désiré.

 

S’arrêter dans un café pour fumer la shisha et prendre un verre

Il y a plusieurs cafés à visiter à Istanbul le soir. Mon coup de cœur est le Mesale café dans Sultahnamet. Il est très central et on peut y manger, boire, fumer la shisha et assister à des spectacles en soirée. De tout mon voyage en Turquie, je pense que c’est là que j’y ai mangé les meilleurs kebabs. Si vous vous demandez que faire à Istanbul, vous arrêter dans un café est toujours une bonne option !

 

Un repas au restaurant à Istanbul le soir

Il sont tellement nombreux que j’aurais du mal à recommander un seul endroit où manger à Istanbul. Chose certaine, j’ai particulièrement apprécié les quartiers Fener, Fatih et Saltahnamet.

J’ai beaucoup aimé la rue Yerebatan Caddesi avec ses terrasses sur rue et sa belle variété de menu. La rue Hoca Pasa Sokagi, et les environs du centre culturel Hodjapasha sont aussi très vivants et remplis de belles découvertes culinaires. Le seul problème est de décider où s’arrêter tellement il y a d’options.

 

Voir un spectacle traditionnel à Istanbul en soirée

En plus de la prestation des derviches tourneurs, on peut voir au centre culturel Hodjapasha le spectacle Rythm of the dance. Il s’agit d’un spectacle de danses traditionnelles (danse du ventre et danse des harems ottomans) dans lequel les effets visuels et spéciaux sont notables.

Sur place, on trouve aussi une exposition qui relate entre autres l’histoire du centre culturel. Ce dernier était autrefois le Sinan Pasha hammam.

 

Faire la fête à Istanbul dans le quartier Karaköy

Si vous cherchez où sortir à Istanbul, vous trouverez fort probablement dans le quartier Karaköy à quelques pas du pont de Galata. La réputation de ce coin de la ville n’est plus à faire et on y trouve une multitude de bonnes adresses autant pour manger que pour prendre un verre.

 

Se balader dans le quartier Sultanahmet le soir

J’ai beaucoup aimé me promener dans le quartier Sultanahmet à tout moment du jour, mais je dois dire que le crépuscule a quelque chose de particulier. Le secteur devient alors moins achalandé et c’est beaucoup plus facile d’y circuler. L’ambiance a quelque chose de spécial particulièrement lors de l’appel à la prière. À ne pas manquer.

Sainte-Sophie-4-jours-a-Istanbul

Est-ce sécuritaire de se promener à Istanbul le soir ?

Je me suis toujours sentie en sécurité lors nos sorties à Istanbul le soir. Cela dit, je ne considère pas avoir été très téméraire, car je suis toujours rentrée tôt, j’étais toujours à distance raisonnable de mon hôtel et je mets toujours en pratique quelques principes pour les femmes qui voyagent seules.

Les seuls moments où j’étais moins à l’aise c’était lorsque j’empruntais par inadvertance une rue où tout était fermé et où je n’apercevais personne (près des bazars, entre autres). Si jamais vous avez un doute, prenez un taxi. La plupart des hôtels pourront vous aider côté transport.


*Ce texte contient des liens affiliés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.