Suivez-moi

Pour recevoir les derniers articles par courriel

Une application GRATUITE pour faire de belles découvertes lors de vos voyages

Derniers articles

Un rabais avec airbnb

Explorer la jungle Amazonienne en Équateur

L’Équateur est un pays avec une diversité de paysages et d’activités étonnante. La semaine dernière j’explorais des volcans et combattait mon mal des montagnes et à peine quelques heures de route plus tard et me voici en pleine jungle pour visiter l’ Amazonie en Équateur à observer anaconda, oiseaux, piranhas et singes!

J’ai débuté cette aventure à Lago Agrio ou j’ai rejoint l’équipe de Imagine Ecuador qui m’a invitée à explorer la jungle pour un séjour de 3 jours et 2 nuits.

 

Visiter l’ Amazonie en Équateur

 

Jour 1 (ou la journée des surprises!)

Le périple débute par un peu de route pour rejoindre l’entrée du parc Cuyabeno. Une fois arrivé, le groupe et moi prenons place dans de longues barques qui nous mèneront jusqu’au Guacamayo Ecolodge. J’ai à peine le temps de m’installer et déjà le guide nous montre des singes, des papillons multicolores et des oiseaux tout aussi colorés, dont des toucans et des perroquets.

Il faut faire près de 2h de bateau pour arrivée au lodge, mais la balade est franchement agréable et quelle surprise, nous permet de trouver non pas un, mais DEUX anacondas sur le bord de la rivière. Très franchement, jamais je n’aurais cru possible d’observer un tel animal et je dois avouer que j’ai eu la chair de poule quand j’ai vu le plus grand serpent du monde s’enfoncer dans les eaux de la rivière. J’avais à tout moment l’impression qu’il allait surgir et saisir l’un d’entre nous (bon ok, j’ai du être un peu influencée par le film Anaconda sorti dans les années 1990).

Personne ne s’est fait dévorer et nous avons tous atteint le lodge pour un repas et un moment de repos avant de retourner explorer les lagunes à la recherche de ses habitants. On nous a gentiment offert de se baigner dans la rivière, mais je me confesse; après avoir vu l’anaconda, je n’ai pas eu le courage de plonger cette fois (comme plusieurs autres d’ailleurs!). Nous restons un moment pour regarder le coucher du soleil, mais comme c’est très nuageux, dès la noirceur, on s’enfonce dans la jungle pour une exploration nocturne!

Je l’ai souvent dit, mais j’ai une peur bleue des araignées. C’est donc couvert de la tête aux pieds pour éviter d’être touché par l’une d’entre elles que je me suis aventurée dans les bois pour la marche de nuit. Nous avons eu le plaisir de croiser plusieurs charmantes araignées de même que des scorpions et des serpents. Bref, l’activité idéale pour conclure une journée chargée en adrénaline et surprises.

Le lodge est franchement agréable et les chambres confortables. Il est en pleine jungle donc certains de ses habitants comme des grenouilles, des araignées ou des chauves-souris n’hésitent pas à s’approcher et même à cohabiter avec nous les pensionnaires… J’avoue que j’ai hurlé quand le premier soir j’ai trouvé une belle grosse araignée dans ma salle de bain, mais on l’a rapidement déplacée et je trouve que ça ajoute à l’excitation et au côté aventure de l’expédition que de côtoyer d’aussi près les animaux et insectes.

Laissez-moi vous dire que, épuisée, j’ai extrêmement bien dormi cette nuit-là!

 

Jour 2

Réveille au doux son de la pluie et petit déjeuner de champion sont au menu pour bien débuter cette journée dans l’ Amazonie en Équateur. S’en suit une marche en forêt dans l’espoir d’observer ses habitants, mais hélas, il pleut énormément et à part quelques oiseaux et un paresseux, les animaux ne sont pas au rendez-vous. On rentre un peu bredouille au lodge et on se repose dans les hamacs, après tout on est en vacances!

Le soleil sort enfin et le guide en profite pour nous initier à la pêche aux piranhas. Très franchement, quand il s’est avancé au bout du quai avec sa canne et son morceau de viande comme appât, je me suis dit que c’était une belle trappe à touriste, mais en moins de 2 minutes, sa ligne se tendait et son appât disparaissait! Après quelques pertes de morceau de viande, il a effectivement pêché un piranha (que nous avons vite remis à l’eau!). Et on nous a a nouveau invité à se baigner, de l’autre côté du quai en nous disant que tant que nous n’avons pas de blessure qui saigne, nous ne craignons rien des piranhas. J’ai bien confiance en leurs dires, mais tout le groupe a néanmoins passé son tour!

En fin d’après-midi, on est repartie en bateau explorer les environs et bien que je n’aie pas réussi à prendre de photo digne de ce nom, des dauphins roses (ou dauphins de foret) se sont joints à la balade et nous ont permis de les observer de loin! On a fait quelques autres trouvailles sur les rivages de la rivière, comme des singes, des oiseaux et des caïmans.

Je dois dire que la journée s’est magnifiquement terminée avec un coucher de soleil absolument époustouflant dans la lagune. Je n’ai pas retouché les couleurs de la photo le ciel était littéralement en feu et c’était un beau moment que d’assister à ce spectacle de dame nature.

Au retour, le ciel était tout en étoile loin des lumières de la ville et j’ai passé un bon moment à me casser le cou pour observer le tout.

 

Jour 3 (ou l’heure de quitter l’Amazonie)

La dernière journée débute tôt avec l’observation d’oiseaux et du lever du soleil depuis la tour du lodge. Je dois avouer qu’à 6h du matin, je n’étais pas particulièrement rapide pour voir et photographier les oiseaux, mais j’ai tout de même apprécié l’exercice. Le temps du retour est arrivé trop rapidement à mon goût, j’avoue que j’aurais bien pris quelques jours supplémentaires!

Le retour se fait aussi en bateau et permet un dernier coup d’œil à la faune et la flore du coin. Quelle expérience quand même, que de beaux dépaysements et d’aventures!

 

Quelques points à retenir

  • Prévoyez ce qu’il faut pour vous protéger des moustiques, ils sont nombreux et voraces. Les lits sont équipés de moustiquaires donc vous n’avez pas à trimballer la vôtre.
  • Des bottes de caoutchouc et des ponchos sont prêtés dès votre entrée dans le parc, gardez-les près de vous, ils sont absolument essentiels.
  • Prévoyez une lampe frontale ou une lampe de poche pour la marche de nuit et la recherche de caïmans, vous aurez une bien meilleure visibilité de cette façon.
  • De l’eau potable est fournie sur le site, mais pensez à vous amener une bouteille.
  • La nourriture était franchement délicieuse et les cuisiniers s’adaptaient aux végétariens.

 

Voilà vous êtes prêts pour votre propre expédition dans l’ Amazonie en Équateur!

 

Laisser un commentaire