Suivez-moi

Pour recevoir les derniers articles par courriel

Une application GRATUITE pour faire de belles découvertes lors de vos voyages

Derniers articles

Un rabais avec airbnb

  • Accueil
  • /
  • voyage
  • /
  • Voyage au Guatemala : itinéraire de 2 semaines
Voyage au Guatenala itinéraire de 2 semaines Antigua

Voyage au Guatemala : itinéraire de 2 semaines

Deux semaines en voyage au Guatemala, tout juste assez pour goûter un peu la culture étonnante de ce pays, mais absolument pas assez pour découvrir toutes les merveilles de la région. Je vous présente mon itinéraire dans ce billet en espérant qu’il puisse vous inspirer. Soyez prévenu : J’ai été assez tranquilo pendant ces deux semaines et j’ai choisi de ne pas courir pour tout voir, mais plutôt de prendre mon temps à chaque endroit que j’allais visiter quitte à revenir voir ce que j’ai manqué éventuellement.

 

Voyage au Guatemala : mon itinéraire de deux semaines

 

Antigua

Les premiers moments de mon voyage au Guatemala se sont passés à Antigua puisque j’ai choisi d’éviter Guatemala city et j’avais prévu un transport avec mon hôtel depuis l’aéroport de Guatemala city jusqu’à Antigua. Le trajet d’une durée de 45 minutes s’est déroulé sans problème et j’ai payé 250 quetzals pour le shuttle. Normalement le prix est moindre, mais on m’a chargé un plus puisque mon vol atterrissait tard en soirée.

Je n’ai eu le temps que de m’effondrer sur mon lit en arrivant et c’est le lendemain matin que j’ai débuté mes explorations.

On m’avait beaucoup vanté les charmes d’Antigua en me la comparant à d’autres villes que j’avais particulièrement appréciées (Granada au Nicaragua ou Cuenca en Équateur par exemple), et bien que le look colonial soit tout aussi présent, j’ai trouvé Antigua beaucoup plus petite et un peu moins surprenante. Je n’ai rien à lui reprocher en particulier, je ne l’ai pas détestée, mais je n’y serais pas restée des semaines non plus malgré que j’aie eu l’occasion de la découvrir à différents moments pendant mon séjour.

voyage au Guatemala itinéraire de 2 semaines Antigua

Cela dit, j’ai tout de même pris le temps de me perdre dans ses jolies rues en pierres et de profiter de ses nombreux cafés et restaurants. Ses petits marchés et ses églises colorées sont aussi agréables à visiter. Si vous y êtes pendant un jour sans nuages, ne manquez pas le cerro de la cruz, un joli point pour observer la ville. Il est facilement accessible et donne un bel aperçu des environs.

Ce fut aussi pour moi le point de départ de mes excursions sur les volcans des environs ainsi que pour d’autres destinations dans le pays.

voyage au Guatemala Antigua itineraire

→Logement: C’est tout à fait par hasard que je suis tombée sur Barbara’s boutique hotel et quelle belle trouvaille! J’étais restée dans un autre hôtel avant qui m’avait plus ou moins emballé et c’est donc avec joie que j’ai découvert le paisible et parfaitement situé Barbara’s boutique hotel. Si vous aimez les endroits chaleureux et calmes, vous serez charmé. Si je retourne un jour à Antigua, je sais où j’irai.

 

El Paredon

Antigua – El Paredon 2h30 de route 90 quetzals.

Voici venu le moment où je m’assume et vous déclare ma passion pour les petits bleds de bord de mer. Moins il y a de monde, plus il y a de vagues à surfer et plus je les aime.  C’est exactement pour ces raisons que j’ai choisi d’aller à El Paredon et je ne me suis pas trompée.

El Paredon, c’est un petit village de pêcheurs dans lequel il y a très peu à faire excepté de faire disparaître son teint verdâtre de Québécoise (qui vient de passer un long hiver) en se reposant sur la plage. Les surfeurs seront aussi comblés puisqu’il s’agit d’un endroit où selon la saison les vagues sont belles et surfables. Malheureusement pour moi, les courants se sont montrés cléments seulement une journée avant mon départ ce qui fait que j’ai très peu surfé, mais j’ai tout de même fortement apprécié mon passage à El Paredon.

En saison, il y a aussi la réserve de tortues à aller visiter et avec un peu de chance, vous pourrez peut-être voir les petites tortues gagner la mer pour la toute première fois.

voyage au Guatemala itinéraire El Paredon

Logement: Mon choix d’hôtel s’est arrêté sur El Paredon surf house et c’est un endroit à retenir si vous aimez les ambiances relaxes et chaleureuses. Le repas du soir est en formule “family dîner” et c’est une belle occasion pour parler surf ou voyage et pour rencontrer d’autres voyageurs.

El Paredon fut un beau coup de cœur pendant ce voyage au Guatemala et je le recommande sans hésiter si vous voulez vous la couler douce quelques jours. Le seul point négatif de l’endroit, selon moi, est la quantité importante de moustiques présents dans les environs. À la tombée du jour, gardez votre chasse-moustique à portée de main, car ils sont voraces.

voyage au Guatemala El Paredon Surf house

 

L’ascension du volcan Acatenango (retour à Antigua)

Après mes quelques jours à la plage, j’étais remplie d’énergie et je me sentais prête à gravir des montagnes! Je suis donc allée à la rencontre du volcan Acatenango pour une randonnée de 2 jours. Je vous raconte tout dans ce billet (cliquez sur l’image ci-bas).

Finalement, une fois sur place, je me suis aussi aventurée sur le volcan Fuego et bien que ces deux randonnées furent extrêmement exigeantes, l’ascension de ces deux volcans fut l’un des moments forts de ce voyage au Guatemala.

Randonnée volcan Aatenango

 

Lac Atitlán

Je suis restée un peu moins d’une semaine au lac Atitlán et j’ai eu des coups de cœur comme des déceptions. Je suis passée par San Pedro, Santiago et San Marcos et je vous raconte le tout dans ce billet (ou cliquez sur la photo pour le consulter) :

Voyage au Guatemala lac atitlan

 

Chichi Market

En général, je suis une grande fan de marchés partout sur la planète. Je les adore puisqu’ils sont à mes yeux l’opportunité de partager un moment du quotidien des gens du coin et le marché de Chichi était l’un des moments que j’attendais le plus de ce voyage au Guatemala.

Malheureusement pour moi, la journée où j’avais prévu m’y rendre, j’ai dû garder le lit, puisque j’ai été bien malade des suites d’une intoxication alimentaire. Tout ce que je peux vous dire, c’est que le marché a lieu les jeudis et dimanches de chaque semaine et si vous voulez en savoir plus, je vous réfère à ce billet d’une collègue blogueuse, Caroline de Fais ta valise, (cliquer sur la photo pour consulter son article).

Photo par Caroline du blogue Fais ta valise.

 

Retour à Antigua

 

Ascension du volcan Pacaya

Je préfère vous prévenir tout de suite que si vous avez consulté mon billet sur l’ascension des volcans Acatenango et Fuego, la randonnée sur le volcan Pacaya est un peu banale comparativement à ses deux voisins d’en face. Cela dit, elle est beaucoup plus facile et elle est accessible à tous ce qui en fait une destination prisée des voyageurs. Le sentier est d’ailleurs bien achalandé. Vous y trouverez de nombreux touristes, des cavaliers proposant de vous louer leurs montures pour faciliter la montée ainsi qu’une quantité surprenante de crottins de cheval à enjamber.

La distance totale à parcourir est de 7km et prévoyez 1h30 à 2h pour compléter la boucle.

En ce qui me concerne, je n’ai pas été particulièrement chanceuse, car une solide averse (la seule à m’avoir vraiment incommodée pendant mon séjour au Guatemala en début de saison des pluies) a débuté dès que j’ai mis les pieds hors de l’autobus. Une chance que j’avais pu profiter d’un ciel clair durant l’ascension de l’Acatenango, car cette fois, si ce n’est un 5 minutes d’éclaircies très légères qui nous a permis d’apercevoir un reflet orangé de lave au sommet du volcan Pacaya et bien la visibilité était assez limitée.

voyage au Guatemala volcan Pacaya

Si ce n’était de la pluie, la montée est facile et vous pourrez aisément vous joindre à un groupe depuis Antigua pour 75-80 quetzales. Arrivée au dernier point de la randonnée, votre guide vous proposera même de griller quelques guimauves depuis des sources de vapeurs.

Après cette courte aventure, nous avons regagné Antigua détrempés et après un dernier Pepian (plat typique guatémaltèque) il était temps pour moi de me sauver de la saison des pluies et de regagner Québec.

 

Quelques conseils pour le bon déroulement de votre voyage au Guatemala :

Transports : Pour vos déplacements, vous aurez le choix entre les fameux chicken bus bien connus en Amérique centrale ou à ce que j’appelle les shuttles de touristes. Le prix des chickens bus est très très modeste et le confort l’est tout autant. Ils permettent néanmoins une belle proximité avec la population locale, mais ils mettent évidemment beaucoup plus de temps à couvrir les distances que les shuttles qui vont directement d’un point A à B. Surveillez bien vos sacs dans l’un comme dans l’autre.

Danger : De ce que j’ai pu voir, les vols semblent courants. Je crois qu’il faut donc redoubler de vigilance en ce qui à trait à l’attention portée à nos sacs. Tel que mentionné dans le billet sur le lac Atitlán, un peu avant mon arrivée à San Pedro, un homme a grimpé sur le toit de notre shuttle et il a volé le sac à dos d’un des voyageurs. Cela peut arriver n’importe où, j’en conviens, mais pensez tout de même à garder vos effets précieux avec vous plutôt que de les laisser dans votre sac à dos, car dans tous les transports, les sacs étaient placés sur le toit du véhicule et ils sont donc plus vulnérables en cas d’événements comme celui-ci.

Moustiques : Les seuls endroits où ils ont été incommodants ont été El Paredon (attention, car il s’agit d’une zone où des cas de malaria sont répertoriés) ainsi qu’à San Marcos au lac Atitlan. En dehors de ces endroits, je n’ai pas été dévorée. Prenez le temps de jeter un coup d’œil sur ce billet pour éviter les piqûres de moustique puisque c’est un pays dans lequel le virus zika et la dengue sont présents.

Femmes qui voyagent seules : Je ne peux pas dire que je me sois sentie en danger à un moment ou à un autre de ce séjour au Guatemala. J’ai eu droit à quelques attentions de la part d’hommes (surtout en ville), mais absolument rien pour me laisser croire que ma sécurité était en jeu. Cela dit, j’ai toujours évité de me promener seule à la tombée du jour et comme dans tous mes voyages, je respecte certaines règles pour faciliter le bon déroulement de mon séjour.

 

 


*Cet article contient des liens affiliés. Si vous réservez via l’un de ces liens, vous ne paierez pas plus cher, mais vous m’aiderez à couvrir les frais liés à l’entretient de ce site. Merci!

Un commentaire

  • Les Petits Pas de Juls

    16 juillet 2018 at 5 h 21 min

    Il y a de grandes chances que je retourne au Guatemala fin septembre début octobre et je suis ravie de lire tes billets sur le sujet; je ne connais d’un premier voyage que Tikal, Antigua et le volcan Pacaya mais j’ai hâte de découvrir les petits coins plus à l’ouest, comme le Lac Atitlan et la côte Pacifique; j’espère éventuellement pouvoir randonner Acatenengo et Fuego ainsi que gravir le Tajamulco… on verra bien ce que le Guatemala nous réserve cette année.
    Merci déjà de ces quelques informations bien pratiques!
    Je vais de ce pas lire tes autres billets sur le sujet!
    Belles balades!
    Jul’

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.