Suivez-moi

Pour recevoir les derniers articles par courriel

Une application GRATUITE pour faire de belles découvertes lors de vos voyages

Derniers articles

Un rabais avec airbnb

Guide pour visiter Nemrut Dagi

Guide pour visiter Nemrut Dagi en Turquie

Nemrut Dagi (ou le mont Nemrut) a rapidement attiré mon attention alors que je faisais des lectures pour préparer mon voyage en Turquie.

Un peu comme quand j’ai visité le volcan Acatenango au Guatemala ou le Machu Picchu au Pérou, j’ai eu un coup de cœur pour l’endroit avant même d’y mettre les pieds. L’histoire, l’emplacement, les sculptures, le côté un peu off road : tout me fascinait. C’est simple : il fallait que j’y aille.

Si vous consultez mon itinéraire de 2 semaines en Turquie, vous verrez que Nemrut Dagi n’était pas exactement « sur le chemin ». Disons que ce n’a pas été particulièrement simple de s’y rendre et que ça a impliqué un bon « détour », mais en finale, Nemrut Dagi a été un de mes coups de cœur en Turquie.


Qu’est-ce que le mont Nemrut en Turquie

Le mont Nemrut c’est une montagne de 2 203 m d’altitude pas trop loin de la ville d’Adiyaman en Turquie. Au sommet, on trouve un monument funéraire avec des sculptures spectaculaires qui datent du 1er siècle av. J.-C. (royaume de Commagène). Le site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. La montagne et son tumulus sont majestueux, mais les environs du mont Nemrut sont également riches en découvertes et en trésors archéologiques.


Comment se rendre dans le parc national Nemrut Dagi en Turquie

Comme je l’ai expliqué plus haut, Nemrut Dagi n’est pas sur les itinéraires « classiques » de voyage en Turquie. Nous avons dû faire quelques recherches afin de trouver comment s’y rendre et je vous partage les options que nous avons trouvées.

 

Visiter Nemrut Dagi en tour privé

Lors de mes recherches, j’ai constaté que plusieurs agences de voyages offrent des tours guidés vers Nemrut Dagi depuis Göreme en Cappadoce. J’avoue avoir été tentée par l’un de ces tours, car j’aimais l’idée de faire plusieurs arrêts en chemin. En effet, les tours organisés (durée de 2 ou 3 jours) proposent quelques visites intéressantes, comme le village d’Harran connu pour ses maisons-ruche d’abeille (Bee hive houses) et Sanliurfa en plus du parc national Nemrut Dagi.

J’ai écrit à plusieurs agences, mais j’ai finalement laissé tomber, car les tours étaient tous offerts uniquement en version privative et ils étaient très dispendieux. Je pense que ça peut cependant valoir la peine de considérer cette option si vous voyagez en groupe.

 

Se rendre à Nemrut Dagi depuis Adiyaman

L’option qui nous a semblé la plus simple était d’aller à Adiyaman et de se rendre ensuite à Kahta ou Karadut pour joindre Nemrut Dagi. Il y a plusieurs façons de se rendre à Adiyaman : avion, bus ou train. Les deux dernières sont assurément moins dispendieuses, mais vu notre temps limité, c’est l’avion qui l’a emporté.

Bon à savoir

La majorité des vols internes en Turquie passent par Istanbul, donc si vous prévoyez vous rendre dans le sud-est, l’idéal est d’y aller quand vous êtes à Istanbul et non quand vous êtes ailleurs dans le pays (comme nous avons fait…) afin de sauver du temps et d’éviter les escales.

Après quelques péripéties aériennes (pas facile de prendre l’avion pendant la COVID-19 !), nous avons atterri à l’aéroport d’Adiyaman. Une fois en Adiyaman, il est possible de se rendre au mont Nemrut depuis la ville d’Adiyaman, depuis Kahta ou depuis Karadut, entre autres.

Nous avons choisi de loger à Karadut, un petit village vert et calme situé au pied du mont Nemrut où on se réveille au chant du coq, on croise plusieurs familles d’agriculteurs et on parle très peu anglais : j’ai a-do-ré. De ces 2 semaines en Turquie, c’est l’endroit où je me suis sentie le plus dépaysée. Ça m’a fait un bien fou.

Il y a deux maisons d’hôtes dans le village et nous avons choisi la pension Isik, beaucoup plus petite et très chaleureuse. Les propriétaires sont adorables et je recommande sans hésiter. Ils ont grandement facilité notre passage en venant nous chercher et reconduire à l’aéroport, en nous transportant jusqu’au parc national et en nous faisant visiter les environs.

Depuis Karadut, vous pouvez accéder au sommet de la montagne à la marche (environ 3 h) ou, comme nous l’avons fait, prendre un transport depuis le village (environ 10-15 min).

Si la verdure et la campagne ce n’est pas votre truc, vous pouvez loger à Kahta qui offre beaucoup plus d’options d’hébergements et de restaurations que Karadut. Si vous êtes encore plus pressés que nous l’étions, vous pouvez choisir Adiyaman comme point de base afin d’être plus près de l’aéroport, des stations de bus et de train. Dans tous les cas, vous pourrez avoir de l’aide pour visiter Nemrut Dagi depuis votre guest house.

 

Se rendre à Nemrut Dagi depuis Malatya

Lors de mes recherches, j’ai lu qu’il était également possible de visiter Nemrut Dagi depuis Malatya. Si tel est votre souhait, le plus simple est possiblement de vous y rendre et d’organiser la visite depuis votre guest house. Cela dit, je n’y suis pas allée et je n’en sais pas plus. Toute information sera bienvenue.


Visiter le parc national Nemrut Dagi

L’entrée au parc coûte 40 TRY. Vous pouvez visiter le site à tout moment de la journée, mais il est particulièrement impressionnant au lever ou coucher du soleil alors que le ciel se teinte. Nous avons choisi de faire la visite au coucher du soleil, mais nous sommes arrivées en fin de journée afin d’avoir le temps de bien apprécier les lieux. Le site devient très achalandé à l’aube et au crépuscule, mais il est très calme en dehors de ces heures.

Le site est magnifique, et ses environs aussi. Les points de vue, quand on fait le tour des terrasses, sont à couper le souffle.

Il y a deux terrasses à visiter (est et ouest). Bien que les terrasses aient des points communs (les mêmes divinités sont représentées dans le même ordre sur chaque terrasse), les différences sont flagrantes (grandeurs et préservations des sculptures). J’ai trouvé la terrasse est particulièrement impressionnante avec ses énormes statues alignées.

La terrasse située à l’ouest est également fascinante : les sculptures sont mieux conservées, mais elles sont plus petites.

Pendant notre visite je me suis demandé à plusieurs reprises comment on avait pu construire d’aussi gros monuments à une telle altitude avec les moyens de l’époque. C’est franchement impressionnant de les voir encore debout aujourd’hui. Dès qu’on y pose les pieds, le site impose le respect : l’endroit est majestueux et empreint d’une atmosphère sereine.

 

Que voir dans les environs du parc national mont Nemrut

Le mont Nemrut est définitivement l’attrait principal de la région, mais si vous avez un peu de temps, plusieurs autres sites valent le détour.

L’ancienne ville d’Arsemia, le pont de Cendere (un des plus anciens ponts au monde) et le tumulus de Karakus sont sur la route qui mène au parc national et sont faciles à visiter particulièrement si vous avez un chauffeur ou si vous louez une voiture.

Près d’Adiyaman, l’ancienne ville de Perre (Pirin’s ruins) du royaume de Commagène est également un arrêt que j’ai beaucoup apprécié.


Est-ce que Nemrut Dagi est sécuritaire ?

La plupart des personnes qui voyagent en Turquie passeront quelques jours à Istanbul avant d’aller faire un tour en montgolfière en Cappadoce et la côte turque, mais peu d’entre elles visitent la région du sud-est qui a parfois mauvaise réputation vu sa proximité avec la Syrie.

Il est vrai que certaines provinces du sud-est du pays sont à éviter vu la présence d’activité terroriste. Cela dit, la province d’Adiyaman, où se situe le parc national Nemrut Dagi, ne fait pas objet d’avertissement particulier de la part du Gouvernement du Canada.

Comme partout en Turquie, je me suis sentie parfaitement à l’aise de voyager et de me déplacer, et si ce n’est la route entre Karadut et Arsemia que j’ai trouvé un peu casse-cou, je n’ai pas senti de danger particulier. Si vous voyagez en solo, les conseils usuels pour les femmes qui voyagent seules s’appliquent ici comme ailleurs.


*Ce texte contient des liens d’affiliation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.