• Accueil
  • /
  • voyage
  • /
  • Préparer un voyage en Ouzbékistan – 12 infos pratiques
Preparer-un-voyage-en-Ouzbekistan

Préparer un voyage en Ouzbékistan – 12 infos pratiques

Mis à jour le 13 août 2023 par Gabrielle – Vagabondeuse

Un voyage en Ouzbékistan c’est beaucoup plus simple à préparer que ça peut en avoir l’air. Voici quelques éléments essentiels à savoir avant de partir explorer la route de la soie en Asie centrale. Il s’agit d’un texte utilitaire, si vous cherchez plutôt un récit de voyage avec plusieurs photos, vous préfèrerez sans doute le billet 2 semaines en Ouzbékistan.

Voyage en Ouzbékistan – Ce qu’il faut savoir

Est-ce qu’on peut voyager en Ouzbékistan ?

Oui, il est possible, même assez simple de voyager en Ouzbékistan. Autrefois fermé aux touristes, le pays développe de plus en plus son industrie touristique. Les Canadien.ne.s et les Français.e.s n’ont pas besoin de visa pour les séjours de moins de 30 jours.

Est-ce sécuritaire de voyager en Ouzbékistan ?

Oui, c’est sécuritaire de voyager en Ouzbékistan. Le Gouvernement canadien recommande, sans grande surprise, d’éviter les voyages non essentiels dans les zones frontalières avec l’Afghanistan, le Kirghizistan et le Tadjikistan, mais il n’y a pas d’autres régions à éviter.

Dans la vallée de Ferghana, des conflits en lien avec la frontière perdurent depuis des années et des violences ont déjà eu lieu. Même si la situation parait calme, les tensions persistent et la prudence est de mise.

Est-ce que je me suis sentie en sécurité en Ouzbékistan ?

Si ce n’est un petit moment de méfiance en croisant quelques groupes de personnes vraisemblablement ivres, bouteille à la main, dans le village de Sentob, je ne me suis pas sentie en danger lors de ce voyage.

Voyager en Ouzbékistan en tant que femme

Bianca du blogue La Grande Déroute et moi avons voyagé ensemble en Ouzbékistan. Je ne veux pas parler pour Bianca, mais en ce qui me concerne je n’ai pas souvenir de m’être sentie menacée par quoi que ce soit. Je n’ai pas non plus eu l’impression d’avoir reçu plus d’attention parce que nous étions deux femmes.

Comme partout je pense que le « gros bon sens » et quelques précautions de base pour voyageuses s’imposent.

Comment s’habiller pour un voyage en Ouzbékistan ?

En voyage j’essaie toujours de m’habiller comme les femmes le font à destination. C’est-à-dire que je ne porterai pas short, camisole et robe d’été si les femmes sont couvertes de la tête aux pieds. En Ouzbékistan les femmes portent pour la plupart des jupes ou robes longues et des chandails cachant au minimum les épaules et plusieurs couvrent leurs cheveux. J’ai donc adopté le style « pantalon long – t-shirt » tout le long du séjour en n’oubliant pas de trimballer un foulard pour cacher mes cheveux dans les mosquées.

Je pense toutefois qu’il y a une certaine flexibilité, car j’ai aperçu quelques genoux, épaules et chevelures dans les lieux touristiques.

Réserver des chambres d’hôtel en Ouzbékistan

J’utilise la plateforme de réservation Booking pour la majorité de mes réservations quand je voyage. Pour ce séjour en Ouzbékistan, j’ai fait comme d’habitude et je suis passée par Booking pour réserver. Je ne peux pas dire que ça se soit très bien passé !

Nous avons eu toutes sortes d’aventures allant de l’hôtel fermé pour dégât d’eau qui n’avise pas ses clients, à la réservation de chambre individuelle qui est finalement un dortoir en passant par la réservation de deux chambres qui s’avère être deux lits (parfois un seul). En fait, je crois qu’il n’y a pas une réservation qui se soit déroulée comme prévu ! Ça m’a donné l’impression que les Ouzbèks étaient encore peu habitués à ce système. Ça viendra possiblement, mais en attendant, soyez indulgents et flexibles…

Est-ce qu’il faut garder des preuves de ses nuitées en voyage en Ouzbékistan ?

J’ai voyagé en Ouzbékistan en mai et juin 2023. Avant de partir, nous avions lu que chaque hôtel allait nous remettre une preuve de passage à conserver. Apparemment ces preuves allaient nous être demandées à l’aéroport avant de quitter. Certains nous ont dit de les garder et d’autres nous ont dit que le système était désormais en ligne et qu’il n’était plus nécessaire de demander les papiers.

Même après 2 semaines en Ouzbékistan je ne suis toujours pas certaine que ces papiers aient réellement été utiles. Chose certaine, on ne nous a rien demandé à l’aéroport.

Comment se déplacer en Ouzbékistan

On trouve un seul aéroport international en Ouzbékistan soit l’aéroport de Tashkent, la capitale. Il est cependant possible, dès votre arrivée en sol ouzbek, de faire escale à Tashkent et de prendre une connexion vers Boukhara ou Samarcande.

Du Canada, nous sommes parties de Montréal, avons fait escale à Casablanca et Istanbul à l’aller et seulement à Istanbul au retour. Nous avons acheté le tronçon Turquie – Ouzbékistan via Uzbekistan Airways.

Voyager en voiture en Ouzbékistan

  • Des services de taxi avec chauffeur privé sont disponibles pour relier la plupart des villes. Prenez le temps de magasiner, car les prix peuvent varier d’une agence/hôtel à l’autre.
  • Bien que nous ne l’ayons pas testé, il existe du transport collectif entre les villes. Le principe du « départ seulement quand le véhicule est complet » s’applique. Vous pouvez aussi choisir de payer toutes les places si vous ne voulez pas attendre.
  • L’application Yandex Go est à installer sans faute pour votre voyage. Il s’agit d’un genre de « Uber ouzbek » qui fonctionne très bien dans la plupart des villes. En plus d’avoir la notation du chauffeur, ça nous évite d’avoir à négocier un taxi à tout coup.

Voyager en train en voyage en Ouzbékistan

Nous avons voyagé en train à quelques reprises pendant notre séjour et avons testé quelques classes différentes.

  • Le train de nuit reliant Khiva à Tashkent (durée 14 h) en cabine privée (à la propreté de base) fut fort agréable, si ce n’est que j’aurais probablement pu construire un château de sable avec tous les grains entrés dans la cabine pendant la nuit. (1re photo)
  • Le train Tashkent – Marguilon (Vallée de Ferghana) (durée 3 h) était également confortable et le trajet offre des points de vue magnifiques sur les montagnes et la région.
  • Le train Tashkent – Samarcande (durée 5 h) en 2e classe fut assez éprouvant. Il faut dire que nous venions à peine d’arriver et qu’une bonne nuit de sommeil aurait peut-être été nécessaire avant. Les « sièges » sont soit des couchettes où seule Bianca du haut de son 5 pieds pouvait être confortable ou des bancs très durs à 90 degrés. Pas exactement idéal pour un moment de repos. Cela dit l’ambiance était festive avec toutes les familles et la marmaille qui s’agitaient. Pour un déplacement plus efficace, réserver le train rapide. (2e photo)

Visiter les centres historiques de l’Ouzbékistan

Ce point s’avère être une petite mise en garde concernant la visite des centres historiques de l’Ouzbékistan et surtout des médersas.

Nous avons constaté assez rapidement que les médersas qu’on trouve dans la plupart des centres historiques ont été prises d’assaut par des vendeurs qui y ont installé des kiosques PARTOUT. C’est un peu comme si on allait au musée, mais que devant et entre les œuvres on installait des kiosques pour vendre toutes sortes de babioles. Je comprends la présence de vendeurs à proximité ou dans les environs, mais de les avoir à l’intérieur du lieu à visiter m’a semblé assez particulier voire désagréable.

J’en parle, car à plusieurs reprises nous avons trouvé dommage que la beauté des lieux soit gâchée par les trop nombreuses échoppes.

Quelle est la meilleure période pour visiter l’Ouzbékistan ?

Avril, mai et septembre, octobre sont les meilleures périodes pour partir en Ouzbékistan afin d’éviter la canicule et les mois d’hiver froids.

Comment payer en Ouzbékistan ?

Payer en argent en Ouzbékistan

En Ouzbékistan on paie en Sum (monnaie ouzbèke) ou en Euro essentiellement. Les coupures étant petites, si vous payez en Sum, vous aurez vite l’impression d’être millionnaire ! Sans blague, prévoyez de l’espace pour garder les liasses.

Peut-on utiliser une carte bancaire en Ouzbékistan

Si un hôtel indique « paiement par carte de crédit accepté », les chances sont assez bonnes pour qu’on vous dise une fois sur place que le terminal de paiement ne fonctionne pas « aujourd’hui » (et finalement aucun des jours suivants). Les commerçants devant payer des frais d’utilisation lors de paiement par carte, les paiements en espèce sont privilégiés et très souvent la seule option offerte.

Guichet automatique en Ouzbékistan

Je n’ai eu aucun problème à retirer de l’argent dans les guichets ouzbeks (avec une carte bancaire).

Qu’est-ce qu’on mange en Ouzbékistan ?

La viande étant au coeur de l’alimentation ouzbèke, ce serait mentir que de vous dire que j’ai eu beaucoup de plaisir à manger en voyage en Ouzbékistan !

Le plov est assurément le plat que vous mangerez le plus souvent lors de votre séjour. Il s’agit d’un riz agrémenté de viande, de poivrons et si c’est votre jour de chance, de quelques pois chiches et raisins secs. Pour 35 000 sums (moins de 4 $ canadien) vous aurez le plov, une petite salade (souvent de tomates et concombres) ainsi qu’un thé.

Après le plov, on trouve énormément de shashliks, genre de brochette (semblable au shish kebab) de viande, et parfois de légumes. Il nous est parfois arrivé de nous en faire offrir. N’ayant pas l’habitude de consommer de la viande, j’ai parfois trouvé les shashliks difficiles à manger. Particulièrement celles contenant essentiellement les parties les plus grasses de l’animal.

Comme au Kirghizistan on trouve aussi beaucoup de lagman, un plat de nouilles servi avec quelques légumes et morceaux de viande. Il y avait parfois des options sans viande pour les personnes végétariennes.

Les mantis sont des raviolis farcis à la viande ou aux légumes. Comme en Mongolie c’est toujours un peu embêtant de savoir ce qu’ils contiennent réellement. On les sert parfois en soupe et parfois seuls.

On sert souvent du thé. Il s’agit en général d’un thé en sachet très de base. Rien à voir avec les délicieux thés turcs, tunisiens ou marocains, par exemple.


Bon à savoir pour préparer un voyage en Ouzbékistan

  • L’Ouzbékistan n’est pas d’une destination 2ELGBTQI+ friendly. Encore aujourd’hui (2023) les actes sexuels entre personnes de même sexe sont interdits et sanctionnés.
  • Les infrastructures sont loin de ce qu’elles sont au Canada ou en Europe et les services médicaux pourraient être de moindre qualité. Veillez à avoir une assurance voyage, une trousse de premiers soins complète et tout ce dont vous avez besoin si vous voyagez avec des médicaments.
  • Si vous préférez être accompagné dans la préparation de votre voyage en Ouzbékistan, Evaneos organise des séjours avec des agences locales pour des expériences authentiques.

Organiser un voyage en Ouzbékistan

Si vous préférez être accompagné dans l’organisation de votre séjour en Ouzbékistan je vous recommande à ces agences qui offrent des séjours personnalisés :

Pour vous assurer une expérience authentique, je suggère de voir avec Evaneos qui organise des séjours avec des agences locales. Il suffit de faire une demande de devis pour voir leurs offres.

Vous pouvez également comparer en faisant une demande de devis chez TraceDirecte. Ils pourront vous aider à organiser un séjour à votre image tout en vous recommandant des endroits à ne pas manquer en Ouzbékistan.


*Ce texte contient des liens affiliés.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.